Affaire Raddad : le vrai coupable

Front Cover
Archipel, Jun 15, 2011 - Social Science - 260 pages
0 Reviews
" En réponse au pamphlet de Rouart ("La construction d'un coupable", qui vient de reparaître aux Editions de Fallois), et au film de Zem qui s'en inspire librement (Jean-Marie n'a jamais couché au Négresco, en tout cas pas tout seul, et ne monte pas sur les Mobylette, en tout cas pas tout seul non plus), Guy Hugnet, journaliste indépendant, vient de faire paraître "Affaire Raddad, le vrai coupable", à L'Archipel. Pour Hugnet, le seul coupable possible, imaginable, réel, concret et en quelque sorte inévitable, c'est Omar Raddad, et il en fait la démonstration tout au long d'un livre implacable.(...) Je dis souvent à Jean-Marie : "Tes livres sont nuls mais dans ta vie tu auras quand même réussi à faire libérer un meurtrier, et pour ça, chapeau." ( ...) Rouart reproche à la justice d'avoir jugé Omar coupable parce qu'il est un petit jardinier marocain, mais c'est parce qu'il est un petit jardinier marocain que les médias l'ont innocenté et que l'ancien président de la République l'a gracié. L'innocence d'Omar est devenue un dogme devant lequel Jean-Marie Rouart pose en vestale chagrine et enamourée. Les opposants à cette thèse quasi religieuse se transforment, dans l'esprit du public, en iconoclastes douteux, alors qu'ils se contentent, comme Hugnet dans son livre passionnant (...) d'aligner les faits accablants pour Raddad. " Patrick Besson, écrivain, Le Point, 21 juillet 2011. " J'invite ceux qui sont passionnés par l'affaire Omar Raddad à lire ce texte ( Le Vrai coupable, Edition L'Archipel) qui dit tout avec une rigueur logique, un examen lucide des preuves et des témoignages, une relation objective et complète des thèses en présence." Philippe Bilger, avocat général près la Cour d'appel de Paris, Marianne, 22 juin 2011.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Bibliographic information