Airborne 44 - Tome 3 - Omaha Beach

Front Cover
Casterman BD - Fiction - 46 pages
0 Reviews
En 1938, un jeune franco-américain de 17 ans, Gavin, est en vacances avec ses parents sur la côte normande. Il y tombe amoureux d’une séduisante jeune française, Joanne, et va vivre sur place, l’espace de quelques semaines, le plus bel été de son existence. Six ans plus tard, le 6 juin 1944, dans la ligne de mire des batteries allemandes, Gavin s’apprête à remettre les pieds sur le sol normand, au sein de la première vague d’assaut en passe de débarquer à Omaha Beach. Son esprit est plein du souvenir de Joanne, avec qui il a correspondu des années durant. Mais depuis avril 1944, Joanne n’a plu écrit....

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2010)

Né en 1965 en Belgique, Philippe Jarbinet publie son premier album en 1992 aux éditions Blanco. Il s’agit de Sandy Eastern sur un scénario de Franz. Trois ans plus tard, il renoue avec la bande dessinée en écrivant et dessinant le premier volume de Mémoire de Cendres aux éditions Glénat. Dix tomes paraissent de 1995 à 2007. Après avoir collaboré au polar collectif Une Folie très ordinaire imaginé par Christian Godard, il écrit et dessine à partir de 2003 les trois épisodes de Sam Bracken, toujours aux éditions Glénat. A son arrivée en 2009 chez Casterman, il change de registre et de technique. Les livres Airborne dont il assure le dessin et le scénario sont élaborés en couleur directe. Fonctionnant sous forme de diptyques, il s’agit de récits de guerre basés sur des drames humains. Le succès est immédiat et il permet à Jarbinet de s’inscrire parmi les grands auteurs réalistes. Rigoureux, tant dans l'écriture que dans le dessin dont il assure la mise en couleur, Philippe Jarbinet perpétue avec talent la bande dessinée réaliste classique, tout en y apportant sa note de modernité. Parallèlement à son travail d’auteur, Philippe Jarbinet enseigne le dessin et la bande dessinée à l’Académie René Defossez de Spa.

Bibliographic information