Alerte rouge sur l'Amérique

Front Cover
JC Lattès, Mar 1, 2006 - Literary Collections - 315 pages
Le sénateur Mc Carthy fut, on le sait, l’ordonnateur d’une chasse aux sorcières communistes qui fit de nombreuses victimes. A la suite de cette crise, on ne retient souvent de la guerre froide qu’une image caricaturale, où les Etats-Unis et l’Union soviétique sont également coupables de crimes.
La réalité est, comme souvent, plus complexe et plus intéressante que le mythe. En 1950, à l’heure où débutait la chasse aux sorcières, les espions dangereux avaient déjà été éliminés des postes de responsabilité ; personnage excessif menant une campagne à contretemps, Mc Carthy est devenu le bouc émissaire idéal. En réalité, les Etats-Unis avaient subi depuis 1940 une grave agression, des agents soviétiques ayant profondément pénétré son administration politique et technologique. Depuis 1996, les historiens disposent pourtant de nouvelles sources : archives de l’ex KGB, confessions d’espions et archives de la National Security Agençy, peu diffusées en France.
Alerte rouge sur l’Amérique peut donc se lire d’abord comme une enquête policière au cœur du service de contre-espionnage américain, et du milieu insolite des espions. Mais aussi comme une fine étude psychologique : comment vient-on à trahir ? Y aurait-il de bons et de mauvais coupables ? Car, avant d’être métamorphosés en martyres et /ou en bourreaux, les acteurs de cette histoire - Edgar Hoover, Mc Carthy, Alger Hiss...- furent des êtres éminemment romanesques.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2006)

Florin Aftalion a enseigné à la New-York University et à l'université de Tel-Aviv . Ingénieur de formation, il enseigne la finance et l'histoire économique à l'ESSEC. Il est notamment l'auteur de Socialisme et Economie (PUF) et de l'Economie de la Révolution Française (Hachette). Passionné par période depuis longtemps, il a enquêté depuis 1995 et consulté toutes les nouvelles archives soviétiques et américaines. Il est déjà l'auteur de La trahison des Rosenberg en 2003. Il vit à Paris XVI.

Bibliographic information