Alexandre Roslin, 1718-1793: un portraitiste pour l'Europe : Château de Versailles, 19 février-18 mai 2008

Front Cover
Éd. de la Réunion des musées nationaux, 2008 - Art - 222 pages
Suédois par sang et français par cœur, Alexandre Roslin s'est évanoui parmi les pages d'une histoire de l'art peut-être trop nationaliste. Portraitiste de la société des Lumières et des souverains, cet artiste au destin européen fut reconnu en son temps par François Boucher, distingué par le roi Gustave III de Suède, appelé à la cour de Catherine II de Russie ou encore convié à Varsovie et à Vienne. Partout, le maître fut célébré pour son art magnifié du portrait. Maîtrisant à la perfection le jeu des lumières sur les étoffes, traduisant avec une adresse incomparable la finesse de la dentelle, il s'est effectivement imposé par sa virtuosité à transcrire en peinture l'aspect des tissus. Son œuvre démontre aujourd'hui qu'il sut également pénétrer l'âme de ses modèles et ce, aussi bien dans ses premiers portraits parisiens, tout empreints d'un " rococo " aux tonalités claires et fraîches, qu'avec les toiles de la maturité dont la mélancolie ne peut laisser indifférent. Témoin remarquable de son temps, Alexandre Roslin nous fait revivre ici les derniers feux d'une société qui s'éteignit, comme lui, avec la Révolution française.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Plaidoyer pour un inconnu
17
Alexandre Roslin pastelliste
71
Chronologie
78
Copyright

24 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information