Altes eisen: Intimes aus kriegs- und friedensjahren

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 284 - ... précédé et amené la guerre, au lieu de nous reporter à l'origine des complications qui ont fini par la faire éclater ; et alors nous ne saurions oublier que le Gouvernement autrichien n'ayant rien fait qui pût donner ombrage, ni à ses voisins, ni à une puissance quelconque en Europe, fut inquiété d'abord, et menacé ensuite dans le paisible exercice de ses droits de souveraineté. Il nous est difficile encore de ne pas nous convaincre que, si de pareilles entreprises, au lieu de rencontrer...
Page 285 - II ya ici évidemment un malentendu, mais ce n'est pas du côté des Gouvernements allemands qu'il faudrait le chercher. » Monsieur le Prince Gortchakow veut bien nous rappeler plus loin que la Confédération est une combinaison purement et exclusivement défensive, et que, si aujourd'hui elle se portait à des actes hostiles envers la France, elle aurait faussé le but de son institution et méconnu l'esprit des traités qui ont consacré son existence. » A ce sujet nous devons commencer par...
Page 284 - ... Gortchakow de nous avoir fourni l'occasion d'entrer dans quelques explications propres à éclairer les Gouvernements étrangers sur ce qui se passe aujourd'hui en Allemagne. » La dépêche de M. le Ministre des affaires étrangères de Russie témoigne des regrets au sujet de l'excitation se manifestant dans quelques parties de l'Allemagne; elle exprime la crainte que cette agitation n'ait sa source dans un malentendu, et ce malentendu elle le trouve dans la tendance de quelques Etats de la...
Page 285 - Sans vouloir examiner jusqu'à quel point le mot de combinaison peut s'appliquer à une union d'États indépendants reconnue indissoluble, et comptant parmi ses membres deux grandes puissances européennes, nous nous permettrons de relever que la Confédération germanique, par son organisation, a en effet un caractère principalement et essentiellement défensif, mais qu'on ne saurait prétendre qu'elle est une combinaison exclusivement défensive. Les traités sur la base desquels elle est entrée...
Page 285 - ... et ce malentendu elle le trouve dans la tendance de quelques Etats de la Confédération Germanique à se préoccuper d'un danger imaginaire , et à en faire naître de très réels, non seulement en ne résistant pas à des passions dont le développement pourrait mettre en péril la sécurité et la force intérieure des Gouvernements, mais encore en fournissant des griefs sérieux à un Etat voisin et puissant , au moment même où ils en reçoivent des déclarations rassurantes. Il ya ici...
Page 284 - Mais à moins de manquer à tout devoir d'impartialité envers un gouvernement confédéré, il nous serait impossible de nous arrêter à l'épisode du congrès représentant une phase, et non l'ensemble des faits qui ont précédé et amené la guerre, au lieu de nous reporter à l'origine des complications qui ont fini par la faire éclater ; et alors nous ne saurions oublier que le Gouvernement autrichien n'ayant rien fait qui pût donner ombrage, ni à ses voisins, ni à une puissance quelconque...
Page 284 - Ici nous avons une mission à remplir, et nous devons de sincères remerciements à M. le Prince Gortchakow de nous avoir fourni l'occasion d'entrer dans quelques explications propres à éclairer les Gouvernements étrangers sur ce qui se passe aujourd'hui en Allemagne.
Page 285 - Gortchakof veut bien nous rappeler plus loin que la confédération est une combinaison purement et exclusivement défensive, et que si aujourd'hui elle se portait à des actes hostiles envers la France, elle aurait faussé le but de son institution et méconnu l'esprit des traités qui ont consacré son existence. A ce sujet, nous devons commencer par faire une légère réserve. Sans vouloir examiner jusqu'à quel point le mot de combinaison peut s'appliquer à une union d'états indépendants...
Page 148 - Blumenback pour l'histoire naturelle. Je puis le dire, je fus un étudiant zélé pendant mon année d'études à Gœttingue; chaque jour j'y fréquentais les cours, et, en sortant, je répétais les leçons et revoyais les notes que j'avais prises assidûment. Cette année de Gœttingue eut une influence décisive sur mon tempérament politique, j'y ai acquis les opinions libérales auxquelles je suis très fidèle. Au bout d'un an, je quittai Gœltingue pour rentrer à l'université de Leipzig.
Page 160 - ... et connu, il prétendait que cette mission avait été le point de départ de ma fortune politique. Ce voyage me rappelle une anecdote qui peint sous un certain aspect le ton qui régnait à la Cour. Après 1830, sous l'influence de l'esprit de réforme qui soufflait partout, et en dérogation à l'étiquette, le pantalon fut admis aux fêtes officielles. Seulement après le mariage du prince Frédéric•manbanten Dberftlieutenant v.

Bibliographic information