Ambroise Paré: d'après de nouveaux documents découverts aux Archives nationales et des papiers de famille

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 69 - suivit le duc d'Alençon dans les Pays-Bas et en Angleterre. On ignore la date de sa naissance et celle de sa mort. Nous savons seulement qu'il cessa d'être médecin de Louise de Lorraine en
Page 338 - mes amis sçavent que dez l'heure que ie vous eus veue, ie vous destinay un de mes livres : car ie sentis que vous leur aviez faict beaucoup d'honneur. Mais la courtoisie de Monsieur Paulmier m'oste le moyen de vous le donner, m'ayant obligé depuis à beaucoup plus que ne vault mon livre. Vous l'accepterez, s'il
Page 338 - plaist, comme estant vostre avant que ie le deusse : et me ferez cette grâce de l'aymer ou pour l'amour de luy ou pour l'amour de moy ; et ie garderay entière la debte qui iay envers Monsieur Paulmier pour m'en revencher si ie'puis d'ailleurs par quelque service. « (3) Voir plus loin pièce VI. ses travaux. En
Page 292 - racheptable au denier douze ou de douaire coustumier, à l'un desdictz douaires avoir et prendre par ladicte future espouse à son choix et option, si tost que douaire aurra lieu, sur tous et chacuns les biens meubles et immeubles, présens et advenir dudict futur espoux, qu'il en a
Page 367 - Si donnons en mandement à noz amez et féaulx conseillers les gens tenans nostre Chambre des Comptes et court des Aydes à Paris, court des Aydes et Chambre de nos Comptes en Normandie, trésoriers généraulx de France y establi, baillis, séneschaulx ou leurs lieutenans, esleuz et
Page 267 - Viard oudict nom, qui de ce a requis et demandé acte à luy octroyé et baillé ces présentes pour luy servir et valloir et à ladicte Jehanne Paré, sa femme, en temps et lieu, ce que de raison, et après ce ont esté lesdictes lettres rendues. (Archives Nationales, Y. 123 fol. 227
Page 389 - UN TIERS DE RENTE, ETC., FAIT PAR ANTOINE PORTAIL PREMIER CHIRURGIEN DU ROI, A SON FILS PAUL PORTAIL, EN CONSIDÉRATION DE SON MARIAGE AVEC JUSTINE DE PILEUR. Par devant Pierre de Rossignol et René Contesse, notaires du Roy nostre sire en son Chastelet de Paris, soubzsignez, fut présent en sa personne noble homme
Page 27 - C'est de lui qu'il s'agit dans le passage suivant : « Le 27 mai i588, deux coquins, l'un potier d'estain, nommé Poccart, et l'autre, Pierre de la Rue, tailleur, demeurant au coin du pont Saint-Michel, poignardèrent et jetèrent à la rivière le nommé Mercier, pédagogue, qu'ils prirent à neuf heures du soir dans sa maison près
Page 64 - laissé courbé, il s'en aida beaucoup mieux que son oncle ne fit du sien ; car il luy fut du tout inutile, là où mon père se servait du sien en beaucoup de choses, et ne paraissait pas du tout estropié. » (i) Mansfeld fit savoir ces brillantes guérisons au duc d'Arschot (2) dont le frère, le marquis
Page 319 - qui de ce a requis et demandé acte, à luy octroyé et baillé ses présentes tant pour servir et valloyr ausdictz sieur et damoiselle Simon, donnateurs, que ausdictz sieur Hedelin et à ladicte damoiselle Catherine Paré, sa femme, donnataire, en temps et lieu ce que de raison. (Archives Nationales, Y. 158. fol. 88

Bibliographic information