Annales du musée et de l'école moderne des beaux-arts...: Salon de 1810. 1 v

Front Cover
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 96 - Ma mère , j'ai « toujours fait un si mauvais usage de ma volonté, « que je viens la remettre entre vos mains, pour ne • la reprendre jamais ». Le même artiste a exposé quatre autres
Page 49 - elle-même persuadée. Vous connaissez l'é— « enture de votre mari , lui dit l'Empereur ; je vais vous « faire juge , et il lui remit la lettre interceptée. Cette « princesse, grosse de plus de huit mois, s'évanouissait « à chaque mot qui lui découvrait combien son mari « se trouvait compromis. L'Empereur fut touché de
Page 102 - passionné pour la chasse. Sa femme , inquiète de ses absences , et jalouse, s'avisa de le suivre secrètement, et se cacha sous un feuillage épais. Céphale, excédé de fatigue et de chaleur , étant venu par hasard se reposer sous un arbre voisin , invoqua, selon sa coutume, l'haleine bienfaisante du Zéphyr
Page 15 - de la Nuit, et répand des fleurs sur la terre. Dans sa course rapide, elle a vu Céphale endormi ; elle en devient éprise, et ravit le jeune chasseur à la tendresse de son épouse ». Céphale livré au sommeil et mollement étendu sur un nuage, paraît s'élever doucement vers les cieux. Une étoile qui brille
Page 33 - défendre, et de les maintenir constamment par votre « courage sur le chemin de la victoire, vous le
Page 84 - aïeux , Un jour imperceptible échappe à tous les yeux, Sans que nul ne le vît des siècles s'écoulèrent. L'œil de l'amour voit tout; nos amans l'observèrent, • Et surent y trouver un passage à la voix. Là , de leurs surveillans trompant les dures lois, Dans un doux entretien , leurs lèvres empressées , L'un à l'autre en secret murmuraient leurs pensées : Là , Thisbé de Pyrame écoute les
Page 84 - Cette dame, née avec un cœur tendre, ne put résister à la figure séduisante de Raoul de Coucy. Le mari, poussé par la jalousie , épie les deux amans, et surprend Raoul aux pieds de la malheureuse Gabrielle. Fayel .s'est introduit par une porte dérobée, et force au silence une femme que la frayeur fait évanouir.

Bibliographic information