Anthologie françoise, ou Chansons choisies, depuis le 13e siècle jusqu'à présent..

Front Cover
J. Barbou, 1765 - Ballads, French
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 30 - Partagez ma couronne, Le prix de ma valeur; Je la tiens de Bellone : Tenez-la de mon cœur, Cruelle départie! Malheureux jour ! C'est trop peu d'une vie Pour tant d'amour.
Page 52 - Ne fut bu sans toi. Tiens, serre ma pipe, Garde mon briquet ; Et si la Tulipe Fait le noir trajet, Que tu sois la seule, Dans le régiment, Qu'ait le brûle-gueule De son cher amant. Ah ! retiens tes larmes ! Calme ton chagrin ; Au nom de tes charmes, Achève ton vin. Mais quoi ! de nos bandes J'entends les tambours Gloire, tu commandes, Adieu mes amours...
Page 52 - Fille qui pourroir tour charmer, Vous donne fon cœur en partage , Qu'on eft fot de ne pas aimer ! Mais s'il faut toujours s'alarmer, Craindre, rougir, devenir blême, Au.1î-tôt qu'on s'entend nommer, Qu'on eft fot alors que l'on aime...
Page 41 - L'indulgente et sage nature A formé l'âme de Ninon De la volupté d'Epicure Et de la vertu de Caton.
Page 26 - Las ! las ! ses beautés laissé choir ! O vraiment marâtre nature, Puisqu'une telle fleur ne dure Que du matin jusques au soir ! Donc, si vous me croyez, mignonne, Tandis que votre âge fleuronne En sa plus verte nouveauté, Cueillez, cueillez votre jeunesse : Comme à cette fleur, la vieillesse Fera ternir votre beauté.
Page 150 - Si je ne gagne mon procès. Vous avez chez moi libre accès ; J'en demande chez vous un autre. Si je ne gagne mon procès Vous ne gagnerez pas le vôtre.
Page 193 - Votre beauté , grande princesse , Porte les traits dont elle blesse Jusques aux plus sauvages lieux; L'Afrique avec vous capitule , Et les conquêtes de vos yeux Vont plus loin que celles d'Hercule.
Page 63 - LE MOIS DE MAI. LJE premier jour du mois de mai Fut le plus heureux de ma vie.
Page 52 - D'un feu dont l'ardeur eft extrême, Et qu'on n'ofe pas l'exprimer , Qu'on eft fot alors que l'on aime ! Si dans la fleur de fon bel âge , Fille qui pourrait tout charmer, Vous donne fon cœur en partage , Qu'on eft fot de ne pas aimer...
Page 22 - Au doux chant de son ramage. C'est à ton heureux retour Que l'amour Souffle à doucettes haleines, Un feu croupi et couvert, Que l'hyver Receloit dedans nos veines.

Bibliographic information