Apologie de monsieur de La Bruyere, ou, Réponse à la critique des Caracteres de Theophraste

Front Cover
chez Jean-Baptiste Delespine, 1701 - 484 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 391 - N'est souvent qu'un bon mot de deux rimes orné. Jadis de nos auteurs les pointes ignorées Furent de l'Italie en nos vers attirées. Le vulgaire , ébloui de leur faux agrément , A ce nouvel appât courut avidement. La faveur du public excitant leur audace , Leur nombre impétueux inonda le Parnasse...
Page 176 - De peindre la parole & de parler aux yeux ; Et par des traits divers de ligures tracées Donner de la couleur & du corps aux penfées.
Page 170 - Il ya une dureté de complexion, il y en a une autre de condition et d'état; l'on tire de celle-ci comme de la première de quoi s'endurcir sur la misère des autres, dirai-je même de quoi ne pas plaindre les malheurs de sa famille : un bon financier ne pleure ni ses amis, ni sa femme, ni ses enfants.
Page 109 - ... perfuadent moins. ^ Le caprice eft dans les femmes tout proche de la beauté pour être fon contrepoifon , & afin qu'elle nuife moins aux hommes , qui n'en gueriroient pas fans ce remede. ^ Les femmes s'attachent aux hommes par les faveurs qu'elles leur accordent : les hommes gueriflent par ces mêmes faveurs. ^ Une femme oublie d'un homme qu'elle n'aime plus, jufques aux faveurs qu'il a reçues d'elle.
Page 206 - Il coûte moins à faire dire de foy, pourquoy at-il obtenu ce pofte, qu'à faire demander, pourquoy ne l'at-il pas obtenu? L'on fe prefente encore pour les Charges de ville, l'on poftule une place dans l'Academie Françoife, l'on demandoit le Confulat : quelle moindre raifon y auroit-il de travailler les premieres années de fa vie à fe rendre capable d'un grand...
Page 50 - Sur ce qui concerne les mœurs le plus beau & le meilleur eft enlevé; l'on ne fait que glaner aprés les anciens & les habiles d'entre les modernes.
Page 72 - Les efprits juftes, & qui aiment à faire des images qui foient précifes, donnent naturellement dans la comparaifon & la metaphore. Les efprits vifs, pleins de feu, & qu'une vafte imagination emporte hors des regles & de la juftefTe ne peuvent s'afTouvir de l'hiperbole.
Page 225 - ... cependant on ne prend pas garde qu'ils font en cela du commun des hommes. On tient à eux par le bout par où ils tiennent au peuple. Quelque élevés qu'ils foient , ils font unis au rette des hommes par quelque endroit.
Page 220 - C'eft déja trop d'avoir avec le peuple une même Religion & un même Dieu; quel moyen encore de s'appeller Pierre, Jean, Jacques, comme le Marchand ou le Laboureur : évitons d'avoir rien de commun avec la multitude, affectons au contraire toutes les diftinctions qui nous en...
Page 162 - Ours qu'on ne fçauroit apprivoifer, on ne le voit dans fa loge qu'avec peine, que dis-je, on ne le voit point, car d'abord on ne le voit pas encore, & bien-tôt on ne le voit plus : l'homme de lettres au contraire eft trivial comme une borne au coin des places ; il eft vu de tous, & à toute heure, & en tous états, à...

Bibliographic information