Archéologie religieuse appliquée à nos monuments nationaux

Front Cover
V. Devaux et cie, 1869 - Belgium - 701 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 108 - Dans son état primitif, la statue était recouverte d'un stuc léger, peint en rouge et en blanc. Les yeux sont rapportés. Une enveloppe de bronze qui tient lieu des paupières enchâsse l'œil proprement dit, formé d'un morceau de quartz blanc opaque au centre duquel un autre morceau de cristal de roche sert de prunelle. Au centre et au fond du cristal un clou brillant est fixé et donne à l'œil ainsi fabriqué quelque chose du regard de la vie. Pour pouvoir poser la statue debout , nous nous...
Page 47 - Beau vais , est percé d'une rose dont les rayons sont réunis par des arcades trilobées. La bordure extérieure est ornée de personnages en bas-relief; les uns montant au sommet du cercle , les autres précipités en bas et offrant ainsi le symbole de la vicissitude des choses humaines et de l'action de la providence dans tous les événements de la vie. MM. Jourdain et Duval ont publié un très-bon mémoire sur les roues symboliques de Beau vais et d'Amiens, dans le tome XI du Bulletin monumental.
Page 108 - La tête surtout est saisissante de vérité. De son côté, le corps tout entier a été traité avec un sentiment profond de la nature. Nous ne possédons certes pas de portrait plus authentique et plus parlant. Dans son état primitif, la statue était recouverte d'un stuc léger, peint en rouge et en blanc. Les yeux sont rapportés. Une enveloppe de bronze, qui tient lieu des paupières, enchâsse l'œil proprement dit, formé d'un morceau' de quartz blanc opaque, au centre duquel un autre morceau...
Page 55 - Mercure, un caducée dans âne main , une bourse dans l'autre , un coq à ses pieds. On voit dans les autres ; à droite , la bonne fortune avec ses attributs , la corne d'abondance, le gouvernail et la roue; à gauche, l'oiseau de Minerve, reposant sur une guirlande de fleurs. Les couleurs maintenant ternies par l'humidité, ont été mises à plat, sans nuances et sans ombres. Il ya dans la partie inférieure du mur, au dessous de chaque niche, une excavation arrondie envoûte (11). On trouva depuis...
Page 163 - Clément d'Alexandrie, avaient vu dans le personnage, ou, si l'on veut, dans le mythe d'Orphée adoucissant les bêtes féroces au son de sa lyre, une image symbolique du Dieu fait homme attirant à lui tous les cœurs par le charme de sa parole ; et, ce qu'il ya de particulièrement remarquable, c'est que...
Page 213 - Ce sont , d'abord , celles qui, se trouvant 252 insérées dans de petites niches , ou fixées sur des espèces de petites consoles en saillie le long des corridors, ou bien encore suspendues par une chaîne à la...
Page 108 - Sa chevelure est courte ; ses hanches sont couvertes d'une sorte de jupe assez longue qui est ramenée par devant en plis bouffants ; tout le reste du corps est nu. Rien de plus frappant que cette image, en quelque sorte vivante, d'un personnage mort il ya six mille ans. La tête surtout est saisissante de vérité. De son côté, le corps tout entier a été traité avec un sentiment profond de la nature.
Page 107 - Les inscriptions gravées sur le socle ne laissent en effet aucun doute sur l'identification de ce monument , qui représente Schafra , ou Chéphren , le fondateur de la deuxième Pyramide. Le roi est représenté assis , dans l'attitude imposée par les lois religieuses de l'Egypte. Derrière sa tête est debout un épervier, les ailes ouvertes en signe de protection. Le roi a la main gauche étendue sur la jambe ; la main droite tient une bandelette ployée. On remarquera les détails du siège....
Page 174 - Christ s'y montre avec le visage de forme ovale légèrement allongée , cette physionomie grave , douce et mélancolique , cette barbe courte et rare, ces cheveux, séparés sur le milieu du front en deux longues...

Bibliographic information