Architecture religieuse du XXe siècle en France

Front Cover
Presses universitaires de Rennes, 2007 - Architecture - 246 pages
0 Reviews
Cent ans après la Séparation des Églises et de l'État, la spécificité française du patrimoine religieux du XXe siècle est manifeste. La construction de nouveaux lieux de culte après 1905 avant été prise en charge par les associations représentant les différentes institutions religieuses, la transmission et la préservation de ce patrimoine se posent en des termes nouveaux. A ce particularisme français vient s'ajouter la difficulté d'appréhension de ce patrimoine contemporain. Malgré l'importance numérique des constructions de lieux de culte en France au XXe siècle et le rôle joué par elles dans l'évolution des rapports entre architecture et art, entre architecture et liturgie, dans la réception de l'art non figuratif ou dans la question de la place du monument dans le tissu urbain, il est évident que l'historiographie les a négligées. Les actes du colloque organisé en 2004 par l'INHA et la DAPA au couvent des dominicains de Lille, premier édifice labellisé " Patrimoine du XXe siècle " en l'an 2000, rendent compte d'une prise de conscience de la marginalisation patrimoniale de cette typologie architecturale. Ils réunissent, au travers des études de cas ou des sujets de synthèse, de multiples approches de la recherche sur ces objets, et abordent les questions complexes dévaluation et de conservation du patrimoine cultuel contemporain.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Bibliographic information