Assimilation phonologique et reconnaissance des mots

Front Cover
Peter Lang, 2006 - Assimilation (Phonetics) - 259 pages
0 Reviews
Comprendre ce que dit quelqu'un parlant notre langue maternelle nous paraît simple. Chaque mot paraît clair, distinct des autres. Pourtant, la reconnaissance des mots dans le flux acoustique continu que perçoit notre oreille dissimule un traitement complexe effectué par le cerveau. Une des difficultés principales qui se posent à la reconnaissance d'un mot réside en effet dans la variabilité phonétique et phonologique importante qui caractérise le langage parlé, comme dans le cas de l'assimilation.
Les expériences décrites dans cet ouvrage apportent des réponses à différentes questions qui se posent au sujet des mécanismes dont nous disposons : utilisons-nous une connaissance spécifiquement phonologique pour compenser ce type de changement dû à l'assimilation ? Le faisons-nous pour notre langue maternelle différemment de ce que nous ferions dans une autre langue ? A quel niveau de traitement cette connaissance phonologique intervient-elle : est-elle liée à la représentation lexicale de chaque mot, ou bien opère-t-elle indépendamment du lexique ? L'auteur examine par ailleurs la plasticité de ces mécanismes lors de l'acquisition d'une seconde langue. Est-il possible de réorganiser le système natif de reconnaissance pour l'adapter aux variations spécifiques d'une autre langue ?
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Introduction
1
Aspects linguistiques de lassimilation
9
Aspects psycholinguistiques de lassimilation
27
Revue de la littérature
33
Connaissance universelle ou spécifique à la langue?
57
Modèles daccès au lexique
93
Questions représentationnelles
117
trodu et ion
133
Plasticité interlinguistique chez ladulte
149
Assimilation et reconnaissance des mots
211
Perspectives
221
Copyright

Common terms and phrases

About the author (2006)

L'auteur : Née en France en 1974, Isabelle Darcy a soutenu sa thèse de doctorat en 2003 en co-tutelle à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales / Ecole Normale Supérieure, Paris (France) et à l'Université Johannes Gutenberg de Mayence (Allemagne). Elle occupe depuis 2004 un poste de PostDoc en tant que chercheur enseignante à l'Université de Potsdam (Allemagne).

Bibliographic information