L'audio-visuel: De la théorie à la pratique

Front Cover
Retz, Jan 16, 1974 - Reference - 512 pages
0 Reviews

Cette encyclopédie a été réalisée par une équipe dirigée par Jacques Mousseau et Pierre Tailhardat, et dont les membres sont à la fois des théoriciens et des utilisateurs des self-media audio-visuels dans l'enseignement, dans l'entreprise, dans les centres culturels.


Les instruments modernes de la communication passent d'une façon générale par trois phases :


une phase pionnière de laboratoire et d'expérimentation,
une deuxième phase pendant laquelle ils sont détenus et utilisés par des spécialistes qui parfois tendent à les accaparer,
une troisième phase au cours de laquelle ils sont mis à la portée des individus.
La photographie d'abord a connu cette évolution : dans une première période, affaire de professionnels dotés d'un matériel lourds et coûteurs, elle est aujourd"hui pratiquée par des millions d'amateurs.

Le cinéma, avec la commercialisation du super-8, a cessé depuis peu d'être un domaine réservé.

L'univers du son, longtemps monopolisé par la radio de masse, a éclaté à son tour avec l'apparition du microsillon, de la stéréophonie, du magnétophone à cassette, etc.

Aujourd'hui, c'est la télévision qui évolue des mass media aux minimedia avec le développement de la télévision en circuit fermé et de la télédistribution, l'apparition du magnétoscope, des vidéocassettes et des vidéodisques. Le passage de l'ère des mass media à l'ère des self-media réintroduit l'homme de la rue dans le circuit de la communication audio-visuelle et lui donne le double pouvoir d'être tour à tour émetteur et récepteur de messages, qu'ils soient informatifs ou artistiques.

C'est à cette transformation profonde de la galaxie Marconi qu'est consacré ce volume. De Ampex et Auditorium à Vidéophone et Zoom, il donne à chacun la possibilité d'approcher tous les moyens audio-visuels, de les comprendre et de maîtriser leur emploi.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Bibliographic information