Baptistère et bain liturgique d'Angers

Front Cover
Imprimerie de Espérance Cagniard, 1881 - Baptisteries - 12 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 7 - lieu à quelques milles plus au sud. Je renonce donc à vous dire quel a été le premier baptistère construit par l'homme. A Rome, pendant les premiers siècles, le baptême fut administré à l'intérieur des cimetières, dans des cuves alimentées par des sources voisines ou par des conduits souterrains. Au
Page 10 - on pouvait cependant se rendre compte de ses dispositions et de sa destination. La municipalité d'Angers n'a pu le conserver ; mais les Sociétés savantes ont eu tout le temps d'en faire des dessins et des photographies. Je me suis un peu attardé sur cet édicule pour vous dire
Page 6 - nombre de lettres qui me paraissent devoir intéresser plusieurs de nos collègues. Elles ont pour objet la découverte, à Angers, dans la place du Ralliement, d'une église baptismale et d'un bain liturgique, édicules rarissimes qui remontent aux premiers siècles du christianisme. Les baptistères sub
Page 10 - pas souiller la piscine baptismale dans laquelle ils devaient être immergés. Les prêtres y étaient astreints, particulièrement la veille des fêtes solennelles. Saint Agnellus, évêque de Naples, leur fournissait même du savon pour les bains de Noël et de Pâques. Les bains liturgiques étaient construits près des églises. Théodose (qui est grand au même titre que Constantin) leur accorda le droit d'asile.
Page 10 - choses que vous savez mieux que moi ; mais veuillez considérer, Messieurs, qu'il s'agit de l'éloge funèbre d'un monument dont la France ne possède que trois exemplaires. Je serai d'ailleurs plus bref en ce qui concerne le bain liturgique qui
Page 7 - siècle, sous Constantin, les chrétiens commencèrent à élever des baptistères. C'étaient de spacieux édifices, voisins des églises, dont ils ne différaient que par leur destination. Les Grecs les appelaient
Page 5 - ET BAIN LITURGIQUE D'ANGERS Par M. GABRIEL GRAVIER MESSIEURS, Vous avez bien voulu renvoyer à mon examen le XXXV e volume des Mémoires de la Société académique de Maine-et-Loire. Les 241 premières pages de ce volume sont remplies, à très peu près, par des notices de M. Decharme sur les formes vibratoires des corps solides et liquides, sur l'acoustique, la thermochimie, l'électricité et la météorologie. Je me disais,

Bibliographic information