Barbey d'Aurevilly, 1808-1889: Bibliothèque historique de la Ville de Paris, Hôtel de Lamoignon, 21 avril-3 juin 1989

Front Cover
La Bibliothèque, 1889 - Authors, French - 211 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 153 - Faut-il vous dire, à vous qui ne l'avez pas plus deviné que les autres, que dans ce livre atroce, j'ai mis tout mon cœur, toute ma tendresse, toute ma religion (travestie), toute ma haine ? Il est vrai que j'écrirai le contraire, que je jurerai mes grands Dieux que c'est un livre d'art pur, de singerie, de jonglerie ; et je mentirai comme un arracheur de dents.
Page 165 - Je l'ai dit, c'est une âme de poète que M. Paul Bourget. Il n'a pas effacé de son front ce grand et beau reflet de Dieu, qui s'y débat contre les ombres du doute quand tous les autres l'ont éteint sur le leur. Le matérialisme ne l'a point durci et n'en a pas fait le tailleur de cailloux qu'il faut être dans ce siècle de bijoux faux ou vrais, et dans lequel les poètes ne sont plus que des lapidaires.
Page 153 - Dans ton île, ô Vénus ! je n'ai trouvé debout Qu'un gibet symbolique où pendait mon image... — Ah ! Seigneur ! donnez-moi la force et le courage De contempler mon cœur et mon corps sans dégoût!
Page 144 - ... L'Assommoir est un Hercule souillé qui remue le fumier d'Augias et qui y ajoute ! Si vous ne me croyez pas, lisez son livre. Plongezvous dans ce gouffre d'excréments et si vous pouvez y rester sans étouffer ou sans vomir, vous verrez que l'ordure y veut être de l'art encore et du plus grand. "M. Emile Zola croit qu'on peut être un grand artiste, en fange, comme on est un grand artiste en marbre. Sa spécialité, à lui, c'est la fange. Il croit qu'il peut y avoir très bien un Michel-Ange...
Page 153 - II ya dans tout homme, à toute heure, deux postulations simultanées, l'une vers Dieu, l'autre vers Satan. L'invocation à Dieu, ou spiritualité, est un désir de monter en grade; celle de Satan, ou animalité, est une joie de descendre.
Page 136 - Ce n'est donc pas une tête que Flaubert, c'est une main, — une main patiente et lente, mais acharnée, qui fait des descriptions tranchées et des paysages de précision, mais qui, quand cela est exactement exécuté, se trouve au bout de sa science et de son art, ou, pour mieux dire, de son industrie. Comme il n'a d'idées absolument sur rien, et qu'il n'est capable que | de décrire, son procédé, pour fabriquer deux volumes montant à mille pages comme ceux-ci, est infiniment simple. Il cloue...
Page 153 - Gœthe, on va quelque temps ainsi, — misérable et superbe, — comédien à l'aise dans le masque réussi de s^es traits grimés; — mais il arrive que, tout à coup, au bas d'une de ses poésies le plus amèrement calmes ou le plus cruellement sauvages, on se retrouve chrétien dans une demiteinte inattendue, dans un dernier mot qui détonne — mais qui détonne pour nous délicieusement dans le cœur Ah!
Page 81 - Mon hiver a été effroyable d'occupations bêtes qui se sont ajoutées à mes travaux. J'ai eu un procès à étouffer, et ce n'a pas été une chose facile ! L'acharnement contre moi a été incroyable, ou plutôt très croyable... J'avais été dénoncé au Procureur-Général par des ennemis comme j'ai le bonheur d'en avoir et qui voulurent faire payer au Romancier la rigueur du Critique. La morale outragée n'était que le prétexte, se venger du critique, telle était la raison de ce prodigieux...
Page 132 - Son œuvre était un Oural de diamants où je me suis toujours plongé avec ivresse. L'homme, je le vis plusieurs fois : un soir aux concerts de Valentino où, écoutant de la musique classique, il me parut nimbé; il portait en effet l'auréole de son génie, c'est pourquoi la vulgarité de ses formes corporelles s'atténuait dans le rayonnement qui émanait de son glorieux visage. Je l'observai encore une autre fois, ayant pris place dans la diligence qui conduisait à Passy, où il habitait alors....
Page 79 - Voici les six premières! Si le public y mord, et les trouve à son goût, on publiera prochainement les six autres; car elles sont douze, comme une douzaine de pêches, — ces pécheresses! Bien entendu qu'avec leur titre de Diaboliques, elles n'ont pas la prétention d'être un livre de...

Bibliographic information