Bel-Ami

Front Cover
Univers poche, Oct 25, 2012 - Fiction - 302 pages
0 Reviews

Le monde est une mascarade où le succès va de préférence aux crapules. La réussite, les honneurs, les femmes et le pouvoir : le monde n'a guère changé. On rencontre toujours ? moins les moustaches ? dans les salles de rédaction ou ailleurs, de ces jeunes aventuriers de l'arrivisme et du sexe.

Comme Flaubert, mais en riant, Maupassant disait de son personnage, l'odieux Duroy : " Bel-Ami, c'est moi." Et pour le cynisme, la fureur sensuelle, l'athéisme, la peur de la mort, ils se ressemblaient assez. Mais Bel-Ami ne savait pas écrire, et devenait l'amant et le négrier d'une femme talentueuse et brillante. Maupassant, lui, était un immense écrivain. Universel, déjà, mais par son réalisme, ses obsessions et ses névroses, encore vivant aujourd'hui.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2012)

Ecrivain nouvelliste français. Guy de Maupassant passe son enfance en Normandie, pays que l'on retrouve dans beaucoup de ses nouvelles, avec sa mère. Il se fait chasser de l'internat, au séminaire d'Yvetot, pour son rationalisme. Il conservera toute sa vie durant ce dégoût pour la religion. Après la guerre de 1870, Guy de Maupassant travaille comme fonctionnaire à Paris et goûte aux plaisirs de la capitale. Il fait son apprentissage d'écrivain auprès de Gustave Flaubert qui le prend sous sa protection. Guy de Maupassant commence par écrire des poèmes, puis se tourne vers la nouvelle vers 1875. Entre 1880 et 1891, Maupassant va écrire près de 300 nouvelles réunies en 18 volumes et 6 romans. Il collabore avec les écrivains naturalistes aux " soirées de Médan " (1880) en publiant Boule de Suif. Sa vie est guidée par son seul idéal littéraire et son fort attachement au réalisme mettant en scène la méchanceté humaine et l'horreur ordinaire. Il publie au total six romans et seize volumes de nouvelles, entre réalisme et fantastique, qui lui apportent, grâce à son talent de conteur, célébrité et fortune. À partir de 1890, il est atteint de troubles nerveux. Son état mental décline et Maupassant s'enfonce peu à peu dans la folie. Apres une première tentative de suicide ratée le 1er janvier 1892, il est interné à la maison de santé du docteur Blanche comme son frère Hervé en 1889. Cette fin d'existence végétative s'achève le 6 juillet 1893, il n'aura jamais retrouvé la lucidité.

Bibliographic information