Bibliothèque critique ou recueil de diverses pièces critiques, Volume 3

Front Cover
1708
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 101 - ... vous le répète encore, que je n'approuve point cette multiplication de nouvelles éditions des Pères sans aucune nécessité .... Etoit-il nécessaire de rééditer le Saint Augustin entier? Ne pouvoientils pas donner dans un seul petit volume ce qu'ils avoient de particulier et de meilleur sur ce Père afin qu'on le pût joindre à l'édition des docteurs de Louvain»?
Page 286 - Il a plutôt cherché à être utile à fes Lecteurs, qu'à étaler fon Rabbinage; quoiqu'il; ne foit pas entièrement exempt de ce défaut. Comme fon deflein eft de donner un Commentaire court & abbregé, il dit fouvent beaucoup de chofes en peu de mots. g. Index Sibliorum , cum Prtfationt Henr.
Page 181 - . Les contradictions et les invectives du dehors 1. Un savant homme, qui était plus vraiment savant encore que Messieurs de Port-Royal et plus directement en voie de lumières, si bien qu'il avait tout droit de dire : « Ces Messieurs qui se sont rendus habiles dans l'art de parler n'ont qu'une science très-médiocre de ce qui regarde la critique de l'Écriture, » Richard Simon, relevant les défauts du Nouveau-Testament de Mons et comparant cette traduction à la version allemande que Luther...
Page 321 - assez grand nombre de faits que renferme cet « ouvrage, il y en a plusieurs qui méritent d'être « lus, et qu'on ne trouvera pas facilement ail« leurs. Il s'étend assez au long sur les guerres « qui ont été entre les chrétiens et les Sarra
Page 362 - Forêt voi/ine félon fa coutume à .l'heure du repas , pour prendre du pain de la main de ce Saint ; mais au lieu de le prendre à fon ordinaire, il commença...
Page 346 - Moines avoient une fi grande paffion- pour les Reliques. Elles étoient alors d'un merveilleux revenu à ceux qui les pofledoient...
Page 436 - Jérôme , a cité comme un véritable Manufcrit de ce Père , un Manufcrit qui a été copié à Florence fur l'imprimé.
Page 438 - Bénier , y ont eu auffi part , le premier en qualité de Théologien » & le fécond en qualité de bel Efprit , qui fe mcloit auffi un peu de langues Orientales.
Page 372 - Pénitence , parle de l'opinion commune des autres Théologiens, comme d'une opinion peu probable ; au lieu que celle deCaïetan3 qui avoit été fbutenuë avant lui par Alexandre Haies , eft CRITIQ^U E.
Page 301 - Divins : îl avoue, librement que les Scribes des Juifs qui ont copié les Livres de l'Ecriture , n'ont pas e'té plus infaillibles que ceux qui ont copié les Auteurs profanes.

Bibliographic information