Bibliothèque françoise, ou Histoire littéraire de la France

Front Cover
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 11 - Racine a fait une comédie qui s'appelle Bajazet, et qui enlève la paille ; vraiment elle ne va pas en empirando comme les autres. M. de Tallard dit qu'elle est autant au-dessus de celles de Corneille, que celles de Corneille sont au-dessus de celles de Boyer : voilà ce qui s'appelle bien louer ; il ne faut point tenir les vérités cachées. Nous en jugerons par nos yeux et par nos oreilles.
Page 264 - Télemaquc. les redites ; & quand il parle des mêmes chofes, il ne rappelle point les mêmes images, & encore moins les mêmes termes. Toutes fes périodes rempliffent l'oreille par leur nombre & leur cadence.
Page 283 - C'cft, dit-il , un des efprits faciles de ce tems, » & qui fans grand fonds fait une plus grande quantité » de chofes , & leur donne un meilleur jour. Son ftyle de « Profe eft pur , mais fans élévation ; en Vers , il eft ab...
Page 264 - Toutes ses périodes remplissent l'oreille par leur nombre et leur cadence. Rien ne choque; point de mots durs , point de termes abstraits, ni de tours affectés. Il ne parle jamais pour parler, ni simplement pour plaire : toutes ses paroles font penser, et toutes ses pensées tendent à nous rendre bons. Excellence des peintures du Télémaque.
Page 8 - Fable qui lui fît entendre combien » cela eft miférable de force;: fon efprit » à fortir de fon genre , & combien la » folie de vouloir chanter fur tous les » tons , fait une mauvaife mufique.
Page 148 - Joignez par exemple le ,, mot le plus familier & le plus trivial avec „ un mot noble & favant , comme phenomé...
Page 271 - Anfelme , on trouve aufli une beauté majeftueufe , une douceur forte & pénétrante, un tour noble & infinuant, une grandeur naturelle & à la portée de tout le monde : & fi...
Page 244 - On y remarque le bon ufage des Pronoms & des Conjonctions , & de ce qu'on appelle les Particnles Françoifcs ; on y voit quelle mefure doit avoir la période , pour n'être ni trop longue ni trop courte.
Page 198 - Romains étoient retirez oii endormis aux tranchées , firent une fortie par un grand vent , & mirent le feu aux ouvrages , fi bien qu'en un inftant & la Tour , & les Mantelets , & la Tor...
Page 208 - ... perfectionner , s'il n'est aidé de ce goût délicat qui vous caractérise. Nous ferons valoir, messieurs , toute l'étendue de ce droit, toujours assurés qu'il n'est point pour vous de plus doux plaisir que celui d'être utile; toujours assurés que vous êtes moins sensibles à la...

Bibliographic information