Bibliothèque universelle et historique de ..., Volume 4

Front Cover
Wolfgang, Waesberge, Boom and van Someren., 1687 - Books
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 425 - ... la couvrent d'écume. Les iris de lune ont dans ces lieux des couleurs bien plus vives qu'en France ; mais le...
Page 428 - à faire leurs nouvelles découvertes des „ Terres , & pour y travailler à l'Hiftoire „ naturelle de l'Afrique , & qui a vu le Gin...
Page 436 - Talapoins, que l'Auteur traite deDofteurs fort intérefles, enfeignent que plus on fait de dépenfe aux obfeques d'un Mort, plus fon âme eft logée a•vantageufement dans le corps de quelque Prince ou de quelque animal confidérable. Dans cette perfuafion , les Siamois fe ruinent fouvent pour fe •procurer de magnifiques funérailles (y).
Page 8 - Dantzik, par où ils auroient attiré à eux tout le commerce de la mer Baltique. Cet armement ne fut pas inutile, car ils rompirent les defleins des Suédois, & firent une étroite alliance avec le Danemarck.
Page 430 - Ja graifle , & de la poudre d'une certaine pierre noire , dont ils fe frottent le vil?.ge & tout le corps.
Page 441 - Ils foutiennent que tout ce qui arrive de bien ou de mal aux hommes eft l'effet de leurs bonnes ou de leurs mauvaifes actions , & qu'on n'eft jamais malheureux &C.
Page 56 - Amiral, qui étoit fur le tillae occupé à donner les ordres , reçut un coup de canon, qui, lui emportant la moitié du "pied gauche, & lui brifant la jamba droite au-deffus de la cheville du pied3 1...
Page 444 - Divinité , il étoit revenu au monde yjo fois , & que dans chaque renaiffance , il avoit toujours été le premier , & comme le Prince des animaux de fon...
Page 434 - Ctéatuies qu'on.'» y voit , & qui leur a donné des natures «« & des inclinations fi différentes, pouuoit '« bien s'il eût voulu en. donnant aux hon> « mes des corps Soles âmes femblables,leur...
Page 432 - Sacrifices publics que les Idolâtres font à leurs Dieux : fans que les Miniftres en fartent aucun fcrupule aux...

Bibliographic information