Bibliotheque des sciences et des beaux arts, Volume 15

Copertina anteriore
P. Gosse Junior, 1761
 

Cosa dicono le persone - Scrivi una recensione

Nessuna recensione trovata nei soliti posti.

Altre edizioni - Visualizza tutto

Parole e frasi comuni

Brani popolari

Pagina 234 - Essai d'une démonstration mathématique contre l'existence éternelle de la matière et du mouvement, etc. ; ri des preuves que l'existence et l'ordre de l'univers ne peuvent être déterminés ni par les qualités primitives des corps , ni par les lois du mouvement...
Pagina 470 - ... bâillant et en riant vous voilà mon confrère, et il faut tout oublier en bons chrétiens et en bons académiciens.
Pagina 466 - L'honneur de les tuer fuffit à vos fureurs ; Qu'importe, à qui n'eft plus, de devenir la proie Des vers ou des vainqueurs. Du moins, fi tant de fang rendoit à la Patrie Des jours plus fortunés , un tranquille deftin ; Mais quel en eft le prix ? le Soldat eft fans vie, Et le Peuple fans pain.
Pagina 471 - Il est vrai qu'ayant fait réflexion, depuis quelques années, qu'on ne gagnait rien à l'être, je me suis mis à être un peu gai , parce qu'on m'a dit que cela est bon pour la santé.
Pagina 469 - Qui voudroit en douter. Déjà par les beaux Arts l'Europe eft adoucie, Les mœurs pourront un jour ce que n'ont pu les Loix ; Et les fières leçons de la Philofophie Feront rougir les Rois.
Pagina 181 - ... naturelles de la raifon & de la vie, par une maladie inconcevable. Quand on eft entêté de fes Dieux , & frappé d'une vaine terreur jufqu'à mourir pour leur plaire, ménagera-t-on beaucoup leurs ennemis?
Pagina 470 - J'aime bien mieux en croire votre Lettre , que votre Livre. Vous aviez imprimé que je voiu faifois bàillef , &. moi j'ai laiffé imprimer que vous me faifiez rire. Il réfulta de tout cela , que vous êtes difficile à amufer, & que je fuis un mauvais plaifant. Mais enfin , en bâillant &. en...
Pagina 463 - Quel nom méritez vous.' Voyez ces habitans dans l'horreur des allarmes, En cent lieux fugitifs, errans, exterminés, Quel ;laurier peut payer la douleur & les larmes , De tant d'infortunés! Si vous êtes preflës de ce deilr funefte , De dépeupler la Terre , en proie à vos tranfports , ;iJ:i/
Pagina 471 - Motte , ne citaient guère. Je fuis obligé en confcience de vous dire que je ne fuis pas né plus malin que vous, et que dans le fond je fuis bon homme.
Pagina 487 - ... qui forment des branches de commerce; la notice des fabriques nouvellement établies; l'explication des principaux termes qui ont rapport au trafic & au change; le nom...

Informazioni bibliografiche