Célestine et le Géranium Magique

Front Cover
Barbara Sala, 2006 - 39 pages
0 Reviews
Ceestine et le Geanium magique est un conte pour les petits de cinq ans et plus, erit en mots tre simples et phrases courtes, accompagnede 21 illustrations elouissantes, faites par l'auteure elle-mee dans son style nai.
Est-ce que l'enfant va s'identifier avec le geanium, ou avec son amie, Ceestine ? Peut-ere avec les deux, car les deux font un.
Pendant que la fleur pousse dans le jardin de Ceestine, un amour tre tendre se deeloppe entre les deux. Grae acet amour, la fleur grandit en deassant le premier et le deuxiee eage de sa maison et, finalement, le toit.
Inquiee de cette hauteur, Ceestine supplie Geanium d'arreer de pousser. Mais Geanium refuse car elle veut ere speiale et toucher le ciel et se met aconstruire un merveilleux chaeau.
Le monde vient admirer cette fleur magique et magnifique. Pour ere plus pre de sa splendeur, les gens grimpent sur sa tige et arrachent ses feuilles. Geanium tremble sous le poids de tout ce monde et ferme ses portes et feneres.
Dans un moment de grand deespoir, Ceestine devient consciente du cadeau geeeux que Geanium lui a laisseet le partage avec les autres sur l'ie. Ainsi leur amour continue de vivre.
J'ai d'abord eu un coup de foudre pour la peinture (acrylique et huile) de Barbara Sala que j'ai decouverte au Musee d'art naif de Magog. Une imagination delirante et poetique a la Chagall, des couleurs vives, des personnages et des animaux adorables, originaux, recurrents, bref de quoi remonter le moral et etre fiere de faire partie de l'espece humaine. Ce qui n'est pas tres frequent par les temps qui courent !
Puis, j'y ai decouvert Celestine et le geranium magique, un conte pour les petits de cinq ans a cent ans et plus, ecrit en mots simples, avec des phrases courtes, accompagne de 21 illustrations eblouissantes de l'auteure.
Il raconte l'histoire d'amour entre Celestine et son Geranium qui se prodiguent mutuellement tendresse et joie de vivre. Elle l'arrose pendant que la fleur rouge nourrit son ame et son coeur. Mais Geranium ne peut s'arreter de pousser et depasse bientot le toit de la maison. Inquiete que sa tige ne se casse, Celestine le supplie de cesser de pousser en lui disant qu'il n'a pas besoin de toucher le ciel pour etre unique. Quand elle lui rappelle a quel point il la rend heureuse, il lui repond de ne pas lui demander de cesser de grandir. Elle, qui l'aime tant, ne peut que respecter sa soif de liberte.
Non content de grandir, il construit un magnifique chateau dans ses petales, qui lui vaudra bientot d'etre envahi par une multitude de visiteurs qui arracheront ses feuilles et courberont sa tige sous leur poids. Quand la vie quitte Geranium, Celestine ne croit pas s'en remettre, mais les graines de la fleur ne tardent pas a se multiplier et Celestine retrouve dans chacune d'elles le coeur de son geranium.
Ainsi, tout le monde dans l'ile apprend a prendre soin de son geranium, a respecter sa croissance propre, a ne pas vouloir s'approprier sa beaute et a laisser son amour nourrir leur coeur. "Les graines nous donnent des fleurs et les fleurs nous donnent des graines," constate Celestine ravie. Geranium sera toujours a ses cotes et fera le bonheur des generations a venir. On retrouve dans ce texte une belle spiritualite sur le cycle indissociable de la vie et de la mort et l'importance des liens. Porte par les illustrations et la faune merveilleuses qui s'y deploient, ceconte et la splendeur des couleurs ne peuvent que fasciner les enfants et developper leur imagination.
Je pense que Barbara Sala est unique comme son Geranium. J'espere que son talent sera largement reconnu et que jamais son imagination creatrice ne sera brisee par le mercantilisme de ce monde. En attendant son prochain conte avec impatience, je vous invite toutes et tous a retrouver vos yeux d'enfants et a voler sur les ailes colorees de la tendresse, de la poesie et de l'espoir avec Barbara Sala.
Elaine Audet, editrice, poete, ecrivaine
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Bibliographic information