Cartulaire de l'abbaye de Sainte-Hoïlde, publ. par A. Jacob

Front Cover
1882
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 74 - et presentis scripti patrocinio communimus. Nulli ergo omnino hominum liceat hanc paginam nostre conflrmationis infringere, vel ei ausu temerario contraire. Si
Page vii - Enfin, au point de vue du texte, nous avons cru utile d'abord d'annexer à notre copie un petit glossaire destiné aux quelques personnes qui seraient peu au fait de l'ancien langage , et ensuite de nous conformer strictement, pour notre publication, à l'usage adopté et par M. NATALIS DE WAILLY, dans sa « Notice sur les actes en langue vulgaire du
Page 2 - et les preiz de Leheicourt, avec [le bruel dont elles sunt tenens.\ Je Thiebaus, cuens de Bar, fas savoir à tous ciaus qui ces lettres verront et orront, que je ai doney et oltroié, pour Deu et en aulmone, à tous jours, à la maizon de Sainte Hoult, de l'ordre de
Page 43 - dessus dit, à la requeste dou dit Jehan, escuier, avons mis le seel de la dicte contei de Bar en ces presentes lettres, salf le droit nostre signor le conte de Bar et l'aultrui. Ce fuit fait l'an de grace mil dous cens quatre vins et
Page 74 - indignalionem Omnipotentis Dei et beatorum Petri et Pauli apostolorum Ejus, se noverit incursurum. Datum Colonie, vij. kalendarum aprilis,
Page 18 - de Jehannet, son fils desordis, avons mis le seel de la dicte contey de Bar en ces lettres, saulf le droit nostre signor le conte de Bar et l'aultrui. Ce fut fait l'an de grace mil dous cens quatre vins et
Page 29 - et de sa feme, quant mes sires Poinces, ou sa feme, le me requerroient. En tesmongnage de la queil chose, por ce que ferme soit et estable, je ai mis mon. seel en ces lettres qui furent faites l'an de grace
Page 35 - ausi. Et, pour ce que ce soit ferme chose et estable, ai je mis mon seel en ces
Page 22 - l'obligeaient de tous ses biens mobles et non mobles, presens et avenir, où que il soient et puissent estre trouvey, à warentir ads dictes abbasse et convent et à lor successeresses, comme franc aluef, les homes, les femes, les enfans, lor hoirs qui isceront d'aulz, et les biens dessus dis, contenus en vendage dessus
Page 6 - à tenir bien et loiaulment, et de cest vendage devant nomey ont il eu bon paiement à lor crant. Et en tesmongnage de veritei, par la requeste des parties, est mix li seelz de la citei de Verdun en ces lettres, qui furent faites en l'an que li miliaires courroit par mil et

Bibliographic information