Cassio - tome 5 - Le chemin de Rome

Front Cover
Le Lombard - Comics & Graphic Novels - 48 pages
0 Reviews
Ils l'avaient pourtant tué ! Quatre assassins, et autant de coups de couteau ! Mais les preuves découvertes par l'archéologue Ornella Grazzi indiquent formellement qu'un mois après son décès, Cassio est revenu d'entre les morts, promettant l'enfer à ses bourreaux. Ce miracle ne peut avoir été dû qu'à une chose : ses mystérieuses poudres, qui lui permirent de faire sensation à Rome, nonobstant les nombreuses jalousies. Ses poudres, qui suscitent toujours autant de convoitise, vingt siècles plus tard...
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Section 1
ii
Section 2
iv
Section 3
v
Section 4
8
Section 5
10
Section 6
13
Section 7
27
Section 8
33
Section 9
40
Section 10
44
Section 11
45
Section 12
46
Section 13
47
Section 14
48

Common terms and phrases

About the author (2012)

Né à Bruxelles le 10 septembre 1954, Stephen Desberg se rode au scénario dans l'ombre de Maurice Tillieux. Il collabore aux derniers récits de celui-ci sur "Tif et Tondu" ("Le Gouffre interdit" en 1978, puis "Les Passe-montagnes") et prend ensuite en charge l'écriture de cette série jusqu'au départ de Willy Maltaite (Will), en 1990. Scénariste quasi attitré de la famille Maltaite, il va produire d'autres récits pour Will (dont trois grandes oeuvres plus "adultes" : "Le Jardin des désirs" et "La 27e lettre" dans "Aire Libre", puis "L'Appel de l'enfer" chez PetT Productions) et pour son fils, Eric, avec lequel il développera successivement "Jules et Gil", "La Famille Hérodius" et la série de l'agent secret "421" pour SPIROU, avant de se tourner vers un humour plus adulte dans "Carmen Lamour" chez PetT Productions en 1993. Ainsi lancé, il imagine successivement dans SPIROU les séries "Mic Mac Adam" pour Benn dès 1978, un premier essai de "Billy the Cat" avec Colman en 1979, les aventures fantastiques de l'ange "Arkel" pour Marc Hardy en 1981 et l'ambiance africaine rétro de "Jimmy Tousseul" pour Daniel Desorgher en 1987. Chez Casterman, il s'associe avec Johan De Moor pour composer les personnages de "Gaspard de la nuit" et de "La Vache". Au Lombard, il écrit "Le Sang noir" pour Bernard Vrancken. Dargaud édite son "étoile du désert", saga illustrée par Enrico Marini. Parmi ses plus récentes création, il concient de signaler "Le Cercle des sentinelles" avec Philippe Wurm chez Casterman. C'est néanmoins le chaton "Billy the Cat" qui lui assure son plus grand succès lorsqu'il décide en 1987 avec Colman de relancer cette ébauche vieille de huit ans déjà. Ces nouvelles aventures vont déboucher sur une remarquable série d'albums, parcimonieusement produits par un dessinateur perfectionniste, et éveilleront l'attention de millions de téléspectateurs européens grâce à une série parallèle de dessins animés.

Bibliographic information