Catalogue Des Figurines Antiques

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 80 - Cette déesse, dont tes proportions larges et courtes, la nudité choquante, indiquent évidemment un être de la même famille de dieux grotesques, n'appartient pas au panthéon égyptien et se rapproche plutôt des étranges déités féminines que l'on rencontre en Babylonie. Les deux figures superposées sont portées par un petit chapiteau en forme de fleur de lotus. Ce mélange de types et de symboles est une des raisons qui doivent faire considérer la représentation comme phénicienne, bien...
Page 146 - La déesse ainsi représentée est « une horrible figure de femme nue, au profil courbé en forme de bec, aux larges flancs, aux jambes assemblées, qui s'amincissent brusquement, sans base stable et presque sans pieds. Les oreilles énormes sont perforées de deux trous, pour des anneaux mobiles de terre cuite2 ». L'exemplaire que nous donnons (fig.
Page 80 - Il représente le divin pygmée sous sa figure la plus hideuse à la fois et la plus empanachée, porté ou, pour mieux dire, affourché sur les épaules d'une femme qui le tient par les deux pieds. Cette déesse, dont les proportions larges et courtes, la nudité choquante, indiquent évidemment un être de la même famille de dieux grotesques, n'appartient pas au panthéon égyptien et se rapproche plutôt des étranges déités féminines que l'on rencontre en Babylonie. Les deux figures superposées...
Page 9 - ... les figurines fabriquées pour les tombeaux et à créer le type d'une étrange Vénus funéraire, que nous verrons se répandre dans les nécropoles du monde antique, sans qu'il soit toujours facile d'en expliquer l'origine et le caractère par les religions locales. C'était un autre sujet très populaire en Egypte, que l'image de la bonne déesse Isis, tenant sur ses genoux le petit Horus et de l'une de ses mains se pressant le sein pour en faire jaillir le lait, par un de ces gestes naïfs...
Page 85 - S'il faut dire ici toute ma pensée, ajoute l'auteur, cette nouvelle série de figurines trouvées en Phénicie, me paraît relever de l'art grec archaïque, tel qu'il florissait au vi" siècle dans les colonies de l' Asie-Mineure... Dès cette époque, les Phéniciens commencèrent à subir l'ascendant, ce que j'ai déjà appelé l'action en retour de l'art nouveau, surtout à partir du moment où la conquête perse les réunit aux Grecs d'Asie comme sujets d'un même empire » (p. 85). Il ne s'agit...
Page 12 - ... elles restent à ce titre des déités funèbres, des génies de la mort naturellement représentés sur les tombeaux. Les Sirènes sont une forme adoucie et plus gracieuse du même type : chez elles, l'idée de souffle ne se trahit plus que par leur caractère musical et par les légendes qui les associent à la vie de la mer et des matelots; cependant, malgré cette transformation profonde, fidèles à leur première origine, elles restent aussi des génies funèbres, associés à Perséphone...
Page 132 - L'artiste, après avoir retroussé les coins de la bouche par un sourire accentué, observe que l'équilibre des traits est rompu, et, obéissant à une loi naïve de parallélisme, transporte aux yeux le même principe d'obliquité, s'efforçant de les faire sourire avec les lèvres. L'étiquette orientale imposait aux images des rois et à celles des dieux un visage impassible: dans la vie libre des cités grecques, les chefs du peuple et les dieux eux-mêmes veulent paraître aimables et cherchent...
Page 11 - Plah embryon, dont la tête aplatie, les bras arqués et les jambes torses rappellent les formes de l'enfant avant sa naissance. Aucune idole égyptienne ne fut répandue en nombre plus grand par l'industrie populaire des terres vernissées, et ne paraît avoir été considérée comme possédant une vertu plus efficace. Malgré la répugnance que les Grecs ne pouvaient manquer d'éprouver pour une pareille représentation divine, elle n'a pas été sans exercer quelque influence sur leur mythologie....
Page 11 - ... confondu de bonne heure avec Bacchus enfant, et que l'on représentait assis sur la terre, d'où il venait de sortir. De la réunion de ces idées dérive certainement le type, si commun parmi les figurines de terre cuite, de l'enfant assis sur une de ses jambes repliées, dans une attitude trop voulue et trop souvent répétée, pour que l'intention symbolique n'y soit pas évidente. Plus tard, dans les figurines grecques et romaines d'Harpocrate, cette attitude ne fit que revenir à sa première...
Page 238 - Rhodes serait, en réalité, supprimer la fabrique rhodienne et, par contre-coup, l'archaïsme grec. Je n'hésite pas à penser que c'est le contraire qui a eu lieu : ce sont les Phéniciens, peuple de trafiquants, facilement épris des productions étrangères, qui se sont engoués, beaucoup plus tôt qu'on ne le croit, de ces nouveautés du premier style grec et qui les ont importées chez eux, du jour où elles ont commencé à être en vogue sur les marchés de la Méditerranée. Les ouvrages...

Bibliographic information