Catalogue et description des objets d'art de l'antiquité: du moyen âge et de la renaissance

Front Cover
Hôtel de Cluny, 1881 - Art objects - 692 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 137 - Dans les galeries sont groupés des écuyers sonnant des trompettes, dont les bannières sont à l'emprise du roi, le porc-épic et les L couronnés. Dans le volet de gauche , le roi David est à genoux , portant le sceptre et prêt à recevoir la couronne. Samuel est agenouillé derrière lui et tient dans les plis d'un voile la corne remplie de l'huile sacrée. La chapelle , dont le fond est garni d'un immense dais en drap d'or , est remplie d'hommes d'armes en costume du xv...
Page viii - Louis dernier, décédé, fust honorable, » ment entretenue ; laquelle royne se veint loger en » l'Hostel de Cluny , et le dict sieur la visitoit souvent » et faisoit toutes gracieusetés qu'il est possible de » faire. » • La chambre habitée par cette princesse a conservé jusqu'à nos jours le nom de chambre de la reine Blanche (les reines de France portaient le deuil en blanc). Peu d'années après, cet hôtel fut le théâtre d'un événement qui lui donna une consécration plus royale...
Page ix - XVIIIe siêcle, ont été retrouvées en 184Î pendant le cours des travaux d'installation du Musée ; elles avaient été placées par fragments et hachées pour former un mur dans la salle basse située au-dessous de la chapelle ; ce mur, composé...
Page 678 - Un financier voulut l'avoir, parce qu'il le voyait chez un connaisseur, et offrit de le payer le double de ce qu'il avait coûté. Du Sommerard accepte le marché avec empressement, reçoit l'argent et court aussitôt le porter à l'artiste : « Gardez tout, lui dit-il; quand vous aurez le temps, vous me ferez une copie ». La vie d'Alexandre du Sommerard est pleine de semblables traits. Il mourut à Paris le 19 août 1842, à la suite d'une douloureuse maladie. Il consacrait ses journées aux devoirs...
Page 675 - Alexandre du Sommerard, pour qu'au milieu des fatigues et des dangers de la guerre, la vue des chefs-d'œuvre de l'Italie ait décidé de sa vocation. Au commencement du siècle, l'antiquité grecque et romaine avait conservé ou retrouvé son prestige, mais le moyen âge et même la renaissance passaient pour...
Page 496 - Au bas de la tapisserie est la légende : 1697-. — Histoire de David et de Betsabée ; même suite. —David, au milieu de sa cour, reçoit la nouvelle de la victoire de Joab et de la mort d'Urie. 1698. — Histoire de David et de Betsabée ; même suite. — David recevant Betsabée. Le roi est sur son trône, le sceptre en main; à ses pieds est Betsabée; autour sont les grands dignitaires du royaume de David, tenant en main les insignes de leurs fonctions. Dans le haut est une galerie remplie...
Page 675 - Alexandre du Sommerard ne partageait pas les préjugés de son époque. Un des premiers, il distingua les caractères de cet art méprisé; il en comprit les beautés, il en pénétra, pour ainsi dire, les secrets. Il fallait une grande sagacité de critique, et un talent d'observation très subtil pour deviner les lois de cette archéologie encore inexplorée. C'était le temps où l'on regardait l'octogone de Montmorillon comme un temple de druides, et où Ton montrait au Musée de l'artillerie...
Page 23 - ... seigneur. De ces dispositions il résulte clairement que les salles basses étaient isolées des défenses, tandis que la grand'salle, située au premier étage, était au contraire en communication directe et fréquente avec elles ; que la salle haute ou grand'salle, était de plain-pied avec les appartements du seigneur, et qu'on séparait au besoin les hommes se tenant habituellement dans la salle basse, des fonctions auxquelles était réservée la plus haute. Ce programme, si bien écrit...
Page 26 - Ces cheveux ainsi que ceux de l'Enfant Jésus sont dorés. La tête de la Vierge, ses mains et tout le corps de l'Enfant Jésus sont peints. La Vierge est vêtue d'une longue robe, serrée à la taille par une ceinture et •ornée dans la partie inférieure d ornements dorés. Les manches sont ajustées, fendues jusqu aux coudes et rattachées par des boutons dont les intervalles laissent voir les plis d'une chemisette.
Page 198 - Carere, tels que vases, pots, écuelles, etc., il arrive à celles de Manisès, « si bien dorées et peintes avec tant d'art qu'elles ont séduit le monde entier, à tel point que le pape, les cardinaux et les princes envoient ici leurs commandes, admirant qu'avec de simple terre on puisse faire quelque chose d'aussi exquis ». C'est à la fabrique de Manisès que l'on rapporte généralement la fabrication des azulejos, nom sous lequel on indiquait plus spécialemenf les plaques de revêtement...

Bibliographic information