Causes politiques célèbres du dix-neuvième siècle, Volume 4

Front Cover
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 278 - Les vagabonds ou gens sans aveu qui auront été légalement déclarés tels seront, pour ce seul fait, punis de trois à six mois d'emprisonnement, et demeureront, après avoir subi leur peine, à la disposition du gouvernement pendant le temps qu'il déterminera, eu égard à leur conduite.
Page 108 - Neuve-desPetits-Champs, la face contre terre, du côté de la place Vendôme. Il est de toute évidence que le vicomte de Molinet a été frappé par les émeutiers; car, s'il eût été • atteint en fuyant, le corps serait tombé dans la direction du nouvel Opéra. On a trouvé sur le corps un poignard...
Page 426 - Napoléon, de la famille impériale et de leur suite était garantie (art. 14 du traité) par toutes les puissances, et des bandes d'assassins ont été organisées en France sous les yeux du gouvernement français et même par ses ordres,, comme le prouvera bientôt la procédure solennelle contre le sieur de Maubreuil, pour attaquer et l'empereur, et ses frères, et leurs épouses. A défaut du...
Page 426 - Fontainebleau du 11 avril, ratifié par le gouvernement français, on trouvera que sa violation n'est imputable qu'à ceux-là mêmes qui la reprochent à Napoléon. Le traité de Fontainebleau a été violé par les Puissances alliées et par la maison de Bourbon, en ce qui touche l'empereur Napoléon et sa famille, en ce qui louche les intérêts et les droits de la nation française.
Page 380 - Ainsi, la France pourra enfin connaître lequel mérite le plus de celui qui ordonna l'assassinat de Napoléon et de son fils, même après l'abdication , ou de celui qui prit sur lui de ne pas laisser exécuter la plus infâme de toutes les violations de trailés.
Page 443 - ... de masquer le but criminel de la mission qu'il n'osait avouer; cependant, comme aucunes déclarations ne viennent éclairer la justice à cet égard, et qu'enfin il serait possible que ces agens eussent reçu purement et simplement l'ordre de délivrer de tels pouvoirs, sans avoir été préalablement...
Page 433 - heures. En vérité, lui dit Maubreuil, je suis « enchanté , car , tout étant sens dessus dessous « dans Paris, il a été impossible de rien préparer « pendant la nuit. » Le soir à cinq heures, Maubreuil retourna chez Laborie, qui lui dit : « A neuf heures, mon « bon ami, à neuf heures; de grandes nouvelles, « de grandes nouvelles; préparez-vous toujours,
Page 433 - Le 3 avril, à cinq heures du matin, Maubreuil, fidèle à ses conventions avec Laborie, se rendit chez ce dernier, qui n'était pas encore rentré à neuf heures. Il fut au second rendez-vous chez le prince de Bénévent. Laborie ne lui dit que ces mots : « Vous avez encore la journée pour vous « préparer. A cinq heures, mon ami. — A cinq « heures. En vérité, lui dit Maubreuil, je suis « enchanté , car , tout étant sens dessus dessous « dans Paris, il a été impossible de rien préparer...
Page 434 - Laborie commença en ces termes : « Nous avons, mon cher, de grandes nouvelles. Nous avons déterminé Marmont à passer avec son armée ; il paraît que toute l'armée va suivre son exemple. Déjà beaucoup de propositions ont été faites aux maréchaux. Nous espérons beaucoup.
Page 436 - Maubreuil d'aller faire expédier son brevet de maréchaldé -camp par le général Dupont, ministre de la guerre. Dasies convint qu'il accompagnait très souvent Maubreuil ; mais il prétend qu'il faisait toujours antichambre. Dans ce même intervalle, du 4 au 18 avril, Maubreuil et Dasies firent plusieurs démarches qu'il est essentiel de rapporter, parce qu'elles sont relatives à l'un des objets de leur mission. Le 12 avril arriva la nouvelle de l'abdication de l'empereur. Elle n'apporta aucun...

Bibliographic information