Ce monde qui nous attend

Front Cover
Grasset, Apr 1, 2014 - Literary Collections - 272 pages

La France est malade et les Français ont peur, au point que son économie, depuis 1990, est paralysée. Mais de quoi donc ont-ils peur ? Est-ce la délocalisation vers l'Asie des usines Moulinex de Mamers ? Le raz-de-marée Disney ? Ou la fermeture de Gillette, à Annecy ? Comme dans les autres vieilles nations industrielles, ce qui alimente l'angoisse des populations, c'est le gigantesque chambardement dont l'économie mondiale est le théâtre aujourd'hui : la mondialisation. Que cache ce terme fourre-tout ? D'un côté, de nouvelles puissances économiques émergent, en Asie et en Amérique latine. De nouveaux moyens de communication accélèrent la redistribution des pouvoirs et des richesses. De l'autre côté, c'est l'explosion du chômage et de la précarité, la crise de l'Etat-providence. L'ambition de cet essai est claire : montrer qu'il n'y a pas de raisons de craindre cette évolution sur laquelle nous pouvons avoir une influence. Erik Izraelewicz analyse ces peurs qui nous paralysent, de la fin du travail à Internet. Il souligne à quel point l'alliance du marché et du multimédia - le ressort conjoint de la mondialisation - est une chance pour nous tous.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2014)

Erik Izraelewicz est né à Strasbourg en 1954. Ancien éditorialiste au quotidien Le Monde, il a été directeur de la rédaction des Echos, puis directeur de la rédaction de La Tribune jusqu’à l’été 2010. Il est l’auteur chez Grasset de Ce monde qui nous attend (1997), Le capitalisme Zinzin (1999), et Quand la Chine change le monde (2005), qui fut un succès en librairie et à l’international.

Bibliographic information