Ceci n'est pas une dictature

Front Cover
Fayard/Mille et une nuits, Sep 21, 2011 - Literary Criticism - 200 pages
0 Reviews
Dans quel régime vivons-nous ? Depuis l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne et la réforme constitutionnelle en 2007, les Français savent que leurs dirigeants se sont assis sur leur volonté. Ils ont dit Non au TCE en 2005, mais leurs députés ont voté à 96 % Oui au traité de Lisbonne. Le Parlement n’est même plus une chambre d’enregistrement, vidé qu’il est de ses prérogatives par les structures européennes qui décident des règles et des lois. Il n’exerce plus le rôle qui lui est conféré théoriquement par les électeurs. Le système des partis sans Parlement, en quelque sorte ! Grâce aux sondages, on tente de fabriquer la pensée de citoyens déboussolés ; on perfectionne les méthodes pour leur laisser croire que leurs opinions sont celles de la classe dirigeante. Le mépris de celle-ci à l’égard du peuple est d’autant plus violent qu’il est assis sur la certitude de détenir la vérité. La crise économique, révélatrice des fautes incroyables des banques, aurait pu permettre une remise à plat des institutions. Au contraire, on accélère les « réformes » dans le même sens. Non, ceci n’est pas une dictature. Parler de marche vers la dictature est exagéré, ou inapproprié, car il n’y a pas de dictateur, mais comment qualifier autrement l’évolution actuelle

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2011)

André Bellon est né le 31 août 1943, à Marseille. Polytechnicien, il est élu député du Parti socialiste des Alpes-de-Haute-Provence aux élections législatives en 1981, 1986 et 1988. Il est également président de la commission des affaires étrangères à l’Assemblée nationale. Aujourd'hui retiré de la vie politique, il collabore régulièrement au Monde diplomatique et est membre du conseil scientifique d’ATTAC.

André Bellon a publié plusieurs essais, dont : Un Totalitarisme tranquille : La démocratie confisquée, avec Anne-Cécile Robert (Syllepse, 2001), Pourquoi je ne suis pas altermondialiste : Éloge de l'antimondialisation (Mille et une nuits, 2004), Le Peuple inattendu, avec Anne-Cécile Robert et Claude Nicolet (Syllepse, 2003), Mémento du républicain, avec Henri Pena-Ruiz, Jérémy Mercier et Inès Fauconnier ( Mille et une nuits, 2006) et Une nouvelle vassalité. Contribution à l’histoire politique des années 80 (Mille et une nuits, 2007).
© photo : D.R.

Bibliographic information