Censure et culture sous l'Ancien Régime

Front Cover
Fayard, 1995 - Censorship - 335 pages
0 Reviews
Dans la France d'Ancien Régime, le contrôle culturel a une autre dimension - c'est la formation des esprits, par l'éducation, la prédication, la lecture, la propagande. L'État s'intéresse avant tout à la formation des élites et néglige la culture populaire, dont seule s'occupe l'Église. Paradoxalement, le pouvoir royal, en s'affirmant, a affaibli la censure en même temps qu'il a accru le fossé culturel entre une élite, de plus en plus ralliée aux vues profanes et terrestres de l'État, et des couches populaires entretenues dans des espoirs eschatologiques par l'Église.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (1995)

Depuis plus de vingt ans Georges Minois, agrege et docteur en histoire, s'est impose comme un inlassable decouvreur des sentiments, des idees et des comportements collectifs en Occident: "Histoire des enfers", "Histoire du suicide", "Histoire du rire et de la derision, " "Histoire de l'atheisme", "Histoire de l'avenir", "Histoire du peche originel"..., autant de titres parus chez Fayard, et d'autres ailleurs, qui ont installe G. Minois parmi les rares historiens qui, sans jamais sacrifier les exigences de la demarche scientifique, savent transmettre leur savoir au plus large public.

Bibliographic information