Choix de dissertations françaises et latines de vers latins et de thèmes grecs à l'usage des candidats à la licence ès lettres: Sujets et développements

Front Cover
Hachette, 1872 - Dissertations, Academic - 326 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Marcus Tullius Quintum fratrem jocose reprehendit praedi cantem se quatuor tragœdias quindecim diebusabsolvisse
274
Ex iis latin se lingua e scriptoribus nunc amissis judicabi tur qui sint maxime desiderandi
277
Montrer dans Euripide le disciple des sophistes
278
Parallèle entre les fables de Phèdre et celles de La Fon
282
Le télégraphe électrique
286
Lucius Cincius captus ab Annibale
287
Horatius Virgilium post Georgica edita laudibus pro
288
Le temps est précieux Fénelox
289
Qui croira que lIliade dHomère Fénklon
290
Quand la Grèce ainsi élevée Bossuet
291
La conduite du sénat romain Bossuet
292
Nous ne recevons dit Platon ni la tragédie ni la comé die Bossuet
293
Ajoutez à cela ces pensées etc Bossuet
295
Brièveté de la vie
296
Celui qui éprouve beaucoup de désirs etc
298
Socrate disait à un jeune homme impatient de suivre les leçons du sophiste Protagoras
299
Théophraste ce parleur agréable
300
Les enfants ont déjà de leur âme limagination et la mé moire La Bruyère
301
César et Alexandre SaintEvremond
302
Les Romains se destinant à la guerre et la regardant comme le seul art Montesquieu
304
Pyrrhus vint faire la guerre aux Romains etc Mon tesquieu
305
De lhomme Buffon
306
Quand je naurais dautre preuve de limmatérialité de lâme etc J J Rousseau
307
Les étoles Xavier de Maistre
309
Ruines de Pompéies Mmc de Staël
310
Lhistoire de la nature etc Ganganelli
311
Les ruines Chateaubriand
313
De léloquence chrétienne Chateaubriand
314
Cicéron Villemain
315
Nous sommes venus trop tard dans lUnivers Villemain
316

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 305 - Si l'âme est immatérielle, elle peut survivre au corps; et si elle lui survit, la Providence est justifiée. Quand je n'aurais d'autre preuve de l'immatérialité de l'âme que le triomphe du méchant et l'oppression du juste en ce monde, cela seul m'empêcherait d'en douter. Une si choquante dissonance dans l'harmonie universelle me ferait chercher à la résoudre. Je me dirais : « Tout ne fmit pas pour nous avec la vie, tout rentre dans l'ordre à la mort.
Page 289 - ... de la Grèce sur l'Asie. Du côté de l'Asie était Vénus, c'est-à-dire les plaisirs, les folles amours, et la mollesse : du côté de la Grèce, était Junon, c'est-à-dire la gravité avec l'amour conjugal, Mercure avec l'éloquence, Jupiter et la sagesse politique.
Page 85 - LAURENT, serrez ma haire avec ma discipline, Et priez que toujours le ciel vous illumine. Si l'on vient pour me voir, je vais aux prisonniers Des aumônes que j.ai partager les deniers.
Page 288 - C'est ici qu'il est bon de rappeler les célèbres comparaisons des anciens. Qui croira que l'Iliade d'Homère, ce poème si parfait, n'ait jamais été composé par l'effort du génie d'un grand poète, et que les caractères de l'alphabet ayant été jetés en confusion, un coup de pur hasard, comme un coup de dés, ait rassemblé toutes les lettres, précisément dans l'arrangement nécessaire pour décrire dans des vers pleins d'harmonie et de variété tant de grands événements, pour les placer...
Page 305 - ... réitérés la finesse du toucher dont elle est le principal organe ; le bras et la main sont faits pour servir à des usages plus nobles, pour exécuter les ordres de la volonté, pour saisir les choses éloignées, pour écarter les obstacles, pour prévenir les rencontres et le choc de ce qui pourrait nuire, pour embrasser et retenir ce qui peut plaire, pour le mettre à portée des autres sens.
Page 308 - C'est avec des morceaux de lave pétrifiée que sont bâties la plupart de ces maisons qui ont été ensevelies par d'autres laves. Ainsi, ruines sur ruines, et tombeaux sur tombeaux. Cette histoire du monde où les époques se comptent de débris en débris, cette vie humaine dont la trace se suit à la lueur des volcans qui l'ont consumée, remplit le cœur d'une profonde mélancolie.
Page 173 - Silvestres homines sacer interpresque deorum Caedibus et victu foedo deterruit Orpheus, Dictus ob hoc lenire tigres rabidosque leones. Dictus et Amphion, Thebanae conditor urbis, 395 Saxa movere sono testudinis et prece blanda Ducere, quo vellet. Fuit haec sapientia quondam, Publica privatis secernere, sacra profanis, Concubitu prohibere vago, dare jura maritis, Oppida moliri, leges incidere ligno ; 400 Sic honor et nomen divinis vatibus atque Carminibus venit.
Page 289 - Grèce ainsi élevée regardait les Asiatiques avec leur délicatesse, avec leur parure et leur beauté semblable à celle des femmes, elle n'avait que du mépris pour eux. Mais leur forme de gouvernement qui n'avait pour règle que la volonté du prince, maîtresse de toutes les lois, et même des plus sacrées, lui inspirait de l'horreur; et l'objet le plus odieux qu'eut toute la Grèce était les barbares.
Page 82 - Laissons-nous aller de bonne foi aux choses qui nous prennent par les entrailles, et ne cherchons point de raisonnements pour nous empêcher d'avoir du plaisir.
Page 314 - Croyez-vous qu'aujourd'hui cette littérature , qui cherche les inspirations dans les ruines et les hasards de la barbarie , soit plus naïve et plus vraie que celle qui s'animait à la lumière des chefs-d'œuvre antiques? On n'échappe pas à la loi de l'imitation , en choisissant par caprice l'objet qu'on imite.

Bibliographic information