Chroniques de Froissart, Volume 12

Front Cover
Verdière, J. Carez, 1825 - Burgundy
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 13 - SaintDenis étoit couverte à ciel de draps camelots et de soie, si richement comme si on eût les draps pour néant ou que on fût en Alexandrie ou à Damas. Et je, auteur de ce livre, qui fus présent à toutes ces choses, quand j'en vis si grand'foison, je me merveillai où l'on en avoit tant pris; et toutes les maisons, à deux côtés de la grand'rue...
Page 194 - Coucy étoit constitué et ordonné de par le roi et sou conseil à être capitaine et souverain regard de tout le pays mouvant de la mer de la Rochelle retournant, et comprenant jusques à la rivière de Dordogne en allant jusques à Bordeaux sur Gironde. Or vous...
Page 14 - Lors issirent hors du bois et de la ramée jeunes pucelles, environ douze, très richement parées en chapelets d'or, tenant épées toutes nues en leurs mains, et se mirent entre le cerf et l'aigle et le lion et montrèrent que à l'épée elles...
Page 48 - Avignon. Ordonné fut du conseil du roi que il se départiroit au matin, son frère et le duc de Bourbon en sa compagnie; et prit congé à ses oncles le duc de Berry et le duc de Bourgogne; et leur dit que ils retourneroient en leur pays et que ils n'avoient que faire avecques lui pour cette fois, car il vouloit aller jusques à Toulouse, et là mander et voir le comte de Foix. Ses oncles se contentèrent moult bien de ce, car pour lors le conseil du roi étoit si grand que Berry ni Bourgogne n'y...
Page 25 - Paris vêtus moult richement et tous d'un parement, lesquels firent le présent à la duchesse dessus dite ; auquel présent avoit une nef d'or, un grand pot d'or, deux drageoirs d'or, deux grands plats d'or, deux salières d'or, six pots d'argent , six plats d'argent , deux douzaines d'écuelles d'argent, deux douzaines de salières d'argent, deux douzaines de tasses d'argent ; et y avoit en somme , que d'or que d'argent, de deux cents marcs. Le présent réjouit grandement la duchesse de Touraine;...
Page 205 - de Lancastre : si le me salue et dis de par moi que il » vienne avec toi ; il sait trop bien besogner et si est bien » connu du duc de Berry et des seigneurs de France ; et » je lui donnerai cent francs. Et mets bien en mémoire » tous ces paroles dont je t'inStruis et informe, et en sois » soigneux, et dis bien par-delà à ceux à qui tu parleras, » que ce petit fort, lequel j'ai fortifié, s'il demeure » Anglois, viendra encore trop grandement à point à
Page 69 - faire leur emprise! ils sont jeunes et de grand'volonté, » et si l'ont promis et juré à faire devant les dames de » Montpellier; nous voulons que la chose se commence » et poursuive à leur loyal pouvoir. » Quand on vit l'affection que le roi y avoit, nul ne l'osa contredire ni briser sa volonté; et de ce furent les chevaliers tous réjouis; et fut conclu et accordé que la chose se passeroit sur la forme et manière que les trois chevaliers avoient écrit, scellé et intitulé. Et demanda...
Page 324 - Foix, il est crueux et chaud chevalier; et ne pouvons savoir à quoi il pense; ni notre terre ne peut demeurer dégarnie; et pour ces états que je vous remontre vous retournerez. Moult souvent orrez-vous nouvelles de moi et de vous.
Page 2 - ... ni rassemblé tant de faits desquels je traite et propose en tant de parties. Et, pour vous informer de la vérité, je commençai jeune, dès l'âge de vingt ans ; et si, suis venu au monde avec les faits et les aventures; et si, y ai toujours pris grand...
Page 56 - Saint-Pol en sa présence, et de plusieurs qu'il avoit ouïes en l'hostel de Luceu, lesquelles paroles, quoique pas ne les eût là relevées, ne vouloit pas qu'elles demeurassent ainsi, car il les tenoit à impétueuses, orgueilleuses, trop grandes et trop hautes contre l'honneur de la chevalerie de France, car il avoit dit ainsi et mis outre que en France, à la cour du roi, il étoit venu et issu hors d'Angleterre pour faire armes et point n'avoit été recueilli; si dit le sire de Clary et avoit...

Bibliographic information