Cinéma et peinture: Passages, partages, présences

Front Cover
Armand Colin, Oct 24, 2007 - Study Aids - 192 pages
1 Review
Un débat ouvert dès la naissance du cinéma.. La nouveauté de cet ouvrage relève : . d’une part de sa triple mise en perspective esthétique, historique et théorique, laquelle entend restaurer leur caractère lié. . d’autre part, de sa faculté à faire entendre, tout en l’analysant, le fait que le cinéma est bien plus : ¬ que l’invention séparée d’une nouvelle technique de production et de projection des images, ¬ qu’un nouveau régime d’images et de fiction ; ¬ qu’ un simple renouvellement des conditions spectatorielles. C ’est cela qui a permis l’institution du cinéma comme art dès lors qu’il devenait identifiable aux conceptions de l’art héritées de la peinture. Le cinéma a rejoué en peu de temps ce que la peinture avait mis plusieurs siècles, dès le milieu du 17e, a instruire pour elle-même. De nombreux exemples développés viennent appuyer l’argumentation.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (2007)

Maître de conférences (HDR) en études cinématographiques à l’université Lyon 2. Il enseigne l’esthétique du cinéma et la théorie des images.

Bibliographic information