Compte rendu, Volumes 1-3

Front Cover
1873
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page vii - Société, on reconnaît qu'elle a de tout temps, et dès son origine, admis et- largement répandu ce principe : Que le fabricant doit autre chose à ses ouvriers que le salaire ; Qu'il est de son devoir de s'occuper de leur condition morale et physique, et que...
Page xxx - Association dont le but est de prévenir les accidents de labrique qui peuvent être évités, soit par des [inspections officieuses, soit par la communication des dispositions et accessoires de machines les plus propres à garantir l'ouvrier, soit encore par l'indication des meilleures dispositions réglementaires à adopter dans les établissements. L'Association...
Page xxxvii - ART. 2. Son but est de prévenir les conflits judiciaires qui peuvent résulter des accidents de fabrique, soit en éclairant les ouvriers, quand ils ont été la cause première de ces accidents, soit en plaidant la cause de l'ouvrier auprès du chef d'établissement, particulièrement lorsque la responsabilité de ce dernier lui semblera engagée.
Page xvi - The factory acts mode easy or how to work the law without the risk of penalties, by Robert Baker; Leeds 1854. Ce petit livre, sur lequel je vois la mention d'un tirage à 5,000 exemplaires, donne, dans l'ordre alphabétique, et, au besoin, avec l'aide de gravures insérées dans le texte, l'indication raisonnée de tout ce qui a trait aux factory acts.
Page 39 - L'inspecteur consigne ses observations sur un registre, qui ne r reçoit aucune publicité, mais qui est tenu à la disposition de chacun des membres de l'Association. Il prend note des accidents qui arrivent à sa connaissance, et fait un rapport sur les moyens d'en prévenir la répétition, aprfe avoir entendu l'avis des directeurs, contre-maîtres et ouvriers.
Page viii - A la conscience de chacun le soin de répondre à cette question, en me bornant à vous faire remarquer que, nous aussi, nous nous habituons au danger qui nous entoure et qu'il est indispensable qu'une surveillance spéciale et constamment en éveil nous rappelle de temps en temps la nécessité d'en préserver ceux qui y sont le plus exposés. Rien de plus dangereux, de plus triste que cette espèce de fatalisme qui nous ferait envisager le chiffre des accidents de fabrique comme une prime à peu...
Page viii - C'est surtout dans les élans du cœur qu'il vous appelle à puiser votre ligne de conduite, car, en admettant les lois les plus parfaites, les responsabilités les mieux définies, les assurances contre les accidents, aux primes les plus modiques, aux statuts les plus libéralement conçus, il n'en resterait pas moins sur la brèche du progrès industriel un certain nombre de victimes, payant de leurs membres, ou même de leur vie, un instant d'inexpérience ou d'oubli, ou bien encore une légère...
Page viii - ... tamment affirmer qu'il ne lui reste rien à faire pour prévenir « les accidents et qu'il est au courant des moyens les plus nou« veaux, les plus propres à lui faire atteindre ce résultat? Je « laisse à la conscience de chacun le soin de répondre à cette « question, en me bornant à vous faire remarquer que, nous « aussi, nous nous habituons au danger qui nous entoure et, « qu'il est indispensable qu'une surveillance spéciale et constam...
Page xxxix - Pour chaque accident, la commission a à résoudre d'abord les questions suivantes : 1° Par quelle cause l'accident s'est-il produit? 2° Résulte-t-il de circonstances normales, c'est-à-dire dérivant naturellement du travail confié à l'ouvrier, ou bien est-il la conséquence de circonstances exceptionnelles ? 3° L'accident pouvait-il être prévenu, et par quels moyens pratiques eût-il pu l'être ? 4° Quelles sont les conséquences de l'accident ? ART.
Page viii - .Si notre propre vigilance n'était jamais en défaut, on pourrait « admettre peut-être, sans exclure la compassion, moins de « sollicitude ou un patronage moins inquiet ; mais, au milieu c< de ses nombreuses occupations, chacun de nous peut-il cons...

Bibliographic information