Comte de Gabalis; ou, Entretiens sur les sciences secretes

Front Cover
Chez P. de Coup, 1715 - Demonology - 155 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 34 - ... dire à un Prélat, qu'il faut pratiquer , pour le commerce de ces Génies. Ce Prélat ne fçavoit ce qu'il difoit (dit le Comte;) car vous verrez un jour que ce ne font...
Page 30 - C'étoit des Sylphes qui cherchoient à devenir immortels. Leurs innocentes pourfuites, bien loin de fcandalifer les Philofophes , nous ont paru fi juftes , que nous avons tous refolu , d'un commun accord , de renoncer entierement aux femmes , & de ne nous adonner qu'à immortalifer les Nymphes & les Sylphides. O -Dieu , me récriai-je , qu'eft-e» •que j'encens jufqu'ou va kf.
Page 38 - ... que vous m'avez témoigné vous dure jusqu'à la fin, peut-être ne vous parleroit-il jamais de ce que vous craignez tant Il n'en seroit pas de même des Sylphes, des Gnomes, et des Nymphes. Comme ils vivent moins de tems ils ont plutôt affaire de nous : aussi leur familiarité est plus aisée à obtenir. Il n'ya qu'à fermer un verre plein d'Air conglobé, d'Eau ou de Terre, et le laisser exposé au Soleil un mois. Puis séparer les Elémens selon la science ; ce qui sur tout est trés-facile...
Page 126 - Gnômes , naturellement trèsamis de l'homme, que c'eft lui rendre un fore grand fcrvice, & le délivrer d'un grand péril, que de l'obliger de renoncer à fon immortalité. Ils s'engagent pour cela de fournir , à celui à qui ils peuvent perfuader cette renonciation , tout l'argent qu'il demande ; de détourner les dangers qui pourroient menacer...
Page 23 - L'Air est plein d'une innombrable multitude de Peuples de figure humaine, un peu fiers en apparence mais dociles en effet : grands amateurs de Sciences, subtils, officieux aux sages et ennemis des sots et des ignorants.
Page 21 - Sagesse. // faut (ajouta-t-il tout bas en se baissant à mon oreille) il faut renoncer à tout commerce charnel avec les femmes. Je fis un grand éclat de rire à cette bizarre proposition.
Page 23 - ... malheureuse postérité. Cet espace immense qui est entre la Terre et les Cieux a des habitants bien plus nobles que les Oiseaux et les Moucherons ; ces Mers si vastes ont bien d'autres hôtes que les Dauphins et les Baleines ; la profondeur de la Terre n'est pas pour les Taupes seules ; et l'Elément du Feu, plus noble que les trois autres, n'a pas été fait pour demeurer inutile et vide.
Page 120 - Salamandre ; & telle fille jureroit à fon réveil qu'elle eft Vierge ; qui a eu durant fon fommeil un honneur dont elle ne fe doute pas. Ainfi le" Demon, & les ignorahs font également abufez.
Page 133 - ... tous ces prétendus tyrans de l'air. Voyez cela dans le premier chapitre des Capitulaires de ces deux empereurs. Les sylphes voyant le peuple, les...
Page 95 - Monaflere à Cordoue en Efpagne ; elle le rend heureux dès l'âge de douze ans, & ils continuent leur commerce l'efpace de trente. Un Directeur ignorant perfuade Magdelaine que fon Amant eft un Lutin , & l'oblige de demander l'abfolution ai Pape Paul III.

Bibliographic information