Confessions d'un loser

Front Cover
13e Note Editions - Fiction - 322 pages
0 Reviews
«Dans ma vie, je ne m’étais jamais considéré comme un étalon ou un donJuan, mais les choses avaient radicalement changé pour Max Zajack.– Vous n’avez pas l’air de tirer grande satisfaction de ces rencontres,a reniflé le Dr Rand.– Non, mais j’en arrive à apprécier les femmes d’une manière nouvelle.– Que voulez-vous dire ?– Comme une... une race de chiens, ou quelque chose comme ça.Je les regarde, je les touche, leurs cheveux, leurs visages, leurs corps,et j’admire chacune d’elles d’une façon complètement différente.Vous savez – il y a le berger allemand, et puis il y a le boxer... »

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

About the author (2010)

«Notez ceci : au fil des années, Mark SaFranko a publié plus de cinquante nouvelles dans des revues américaines de premier plan ainsi que des chansons et des poèmes. Et plusieurs de ses pièces de théâtre ont été jouées à New York et dans les îles Britanniques. L’ écrivain SaFranko a le cuir d’un rhinocéros et la ténacité d’un bull-terrier. Ce n’est ni un plumitif littéraire, ni un écrivain poids plume. » Dan Fante a raison: SaFranko est un tenace, un auteur prolifique mais aussi un musicien, acteur et peintre à ses heures. Après "Putain d’Olivia" (13e Note Éditions, 2009), ce jeune homme de 60 ans, qui vit à Montclair, dans le New Jersey, avec sa femme et son fils, récidive avec ses "Confessions d’un loser", récit brutal, drôle et furieusement sensuel, des tribulations de son alter ego Max Zajack.

Bibliographic information