Correspondance secrete, politique, & litteraire, Volume 17

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 172 - ... et très-nouvelle pièce que M. Caron de Beaumarchais vient enfin de faire jouer au Théâtre-Français. ...C'est un amphigouri, un imbroglio, un salmigondis des mieux compliqués ; ou plutôt, car c'est trop peu dire, c'est une monstruosité littéraire des plus raffinées : mais on y rit, on y rit,... puis encore ! et dès lors c'est un chef-d'œuvre de goût, d'esprit et de morale, etc. '... Fréron le fils, digne successeur de son père, personnifie la critique de parti pris. Son appréciation...
Page 288 - Je n'ai jamais été de ma vie dans une situation plus fâcheuse que cette campagne-ci. Croyez qu'il faut encore du miraculeux pour nous faire supporter toutes les difficultés que je prévois. Je ferai sûrement mon devoir dans l'occasion; mais souvenez-vous toujours, mon cher marquis, que je ne dispose pas de la fortune, et que je suis obligé d'admettre trop de casuel dans mes projets, faute d'avoir le moyen d'en former de plus solides.
Page 402 - J'étois à la tranchée : les officiers qui sortirent demandèrent quatre jours pour avoir le temps de recevoir les ordres du prince de Savoie. « Vous voudrez « bien , leur répondis-je , que sur votre proposition « j'assemble mon conseil. — Cela est trop juste, ré
Page 161 - Il n'est pas que nous autres philosophes, quoique nous ayons les yeux bandés, nous ne l'attrapions quelquefois; mais quoi! nous ne lui pouvons pas...
Page 288 - Je les sais, je les cache, je garde toutes les appréhensions pour moi, et je ne communique au public que les espérances et le peu de bonnes nouvelles que je puis lui apprendre.
Page 54 - ... les hommes, les prévient, les foulage, leur fait connoître les charmes de l'amitié , par le plaifir de l'exercer , & qui tâche d'enchaîner tous les cœurs par les liens de l'amour & de la reconnoiflance.
Page 289 - ... que les efpérances ou le peu de bonnes nouvelles que je puis lui apprendre. Si le coup que je médite réuflît, alors, mon cher Marquis, il fera...
Page 160 - L'espérance, toute trompeuse qu'elle est, sert au moins à nous mener à la fin de la vie par un chemin agréable.
Page 267 - Quand je vois un livre avec privilege , je parie , fans l'ouvrir , que l'ouvrage contient des menfonges politiques. Le prince peut bien dire, ce morceau de papier vaudra mille francs ; mais il ne peut dire , cette erreur deviendra vérité , ou bien , cette vérité ne fera plus qu'une erreur. Il le dira ; mais il ne contraindra jamais les efprits à le croire.
Page 289 - Eh bien, mon cher marquis, que devient la paix de la France? Vous voyez que votre nation est plus aveuglée que vous ne l'avez cru.