Cours d'Archéologie sacrée à l'usage des séminaires et de Mm. les Curés

Front Cover
Guyot frères, 1851 - Religion
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 258 - L'église était alors le domicile du peuple. La maison de l'homme, cette misérable masure où il revenait le soir, n'était qu'un abri momentané. Il n'y avait qu'une maison, à vrai dire, la maison de Dieu. Ce n'est pas en vain que l'église avait droit d'asile1 ; c'était alors l'asile universel, la vie sociale s'y était réfugiée tout entière.
Page 105 - Buvez en tous, car ceci est mon sang, le sang de la nouvelle alliance, qui sera répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés.
Page 57 - J'ajouterai même que la Bible en écrit mieux les véritables noms que ne l'ont fait les historiens grecs. Je serais curieux de savoir ce qu'auront à répondre ceux qui ont malicieusement avancé que les études égyptiennes tendent à altérer la croyance dans les documents historiques fournis par les livres de Moïse. L'application de ma découverte vient au contraire invinciblement à leur appui.
Page 228 - C'est un prodige inoui (dit il) que de voir des hommes puissants , fiers de leur naissance et de leurs richesses , accoutumés à une vie molle et voluptueuse , s'attacher à un char avec des traits et voiturer les pierres , la chaux , le bois, et tous les matériaux nécessaires pour la construction de l'édifice sacré. Quelquefois mille personnes, hommes et femmes, sont attelées au même char ( tant la charge est considérable ) , et cependant il règne un si grand silence qu'on n'entend pas...
Page 260 - ... de Dieu , aux coups du vent éternel, quelque ouvrage délicat, quelque chefd'œuvre d'art et de sculpture, où le pieux ouvrier a usé sa vie. Pas un nom , pas un signe, une lettre : il eût cru voler sa gloire à Dieu. Il a travaillé pour Dieu seul , pour le remède de son âme.
Page 105 - Allezvous-en à la ville; vous rencontrerez un homme qui portera une cruche d'eau ; suivez-le ; 14. Et, en quelque lieu qu'il entre, dites au maître de la maison: Le Maître vous envoie dire : Où est le lieu où je dois manger la pâque avec mes disciples? 15.
Page 272 - ... et l'on sent à la fois l'empreinte des prétentions de l'atelier dans les poses et les physionomies exagérées des figures , aussi bien que dans le jeu de plus en plus tourmenté des draperies , et le fruit des études de ce même atelier dans l'habileté à rendre les moindres détails du modelé de la chair vivante et morte , et l'expression des passions humaines. C'est surtout dans la représentation en marbre ou en albâtre des têtes et des mains sur les tombeaux , ainsi que dans la composition...
Page 228 - ... pierres, la chaux, le bois , et tous les matériaux nécessaires pour la construction de l'édifice sacré. Quelquefois mille personnes, hommes et femmes, sont attelées au même char (tant la charge est considérable ) , et cependant...
Page 100 - une étendue de seize milles carrés. Si l'on en juge d'après les » deux mille tombes récemment découvertes, le nombre de ces » tombes ne peut pas être moindre de deux millions. » — En prenant le terme moyen de la mortalité, on voit qu'une population de 100,000 hommes aurait exigé plus de six siècles pour les remplir J.
Page 228 - Quelquefois mille personnes, hommes et femmes, sont attelés au même char (tant la charge est considérable), et cependant il règne un si grand silence qu'on n'entend pas le moindre murmure. Quand on s'arrête dans les chemins, on parle, mais seulement de ses péchés, dont on fait confession avec des larmes et des prières; alors les prêtres engagent à étouffer les haines, à remettre les dettes, etc.

Bibliographic information