Cours de physique: Physique moléculaire. 2 pts

Front Cover
G. Masson, 1883 - Geometrical optics - 1685 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

ji Expression de laccélération au moyen des éléments de la trajectoire
46
Composition des accélérations
57
Composition dos rotations
64
3j Mesure des forces dynamomètres
70
Composition des forces concourantes
73
34 Équilibre dos forces concourantes
77
Composition des forces parallèles
81
3g Du couple
83
0 Conditions de léquilibre dun corps solide
89
Solubilité des gaz dans les liquides
90
DYNAMIQUE
95
Théorie de la balance 545
97
p Équations générales du mouvement dun point matériel
101
Identité de la pesanteur et de lattraction universelle Action dune couche
103
8 Application des théorèmes précédents aux corps réels
108
5i Force dinertie
114
5i Force dinerlie
116
B DYNAMIQUE DES SYSTÈMES 56 Forces intérieures forces extérieures
128
Théorème du mouvement du centre de gravité
129
Théorème des moments des quantités de mouvement
131
Moments dinertie Parallélipipède rectangle Sphère Cylindre droit par rapport à son axe Cylindre droit par rapport à une parallèle aux bases menée ...
133
Théorème du travail
136
6a Étude du mouvement dun système 187
137
Fonction des forces potentiel
141
6j Énergie Énergie actuelle énergie potentielle Principe de la conservation de lénergie
142
Théorème de M Yvon Villarceau
144
Théorème de M Clausius sur le viriel
145
Principe de dAlembert
147
Principe des vitesses virtuelles
149
Condition générale de léquilibre
150
Unités fondamentales unités dérivées
152
Unités fondamentales dans le système C G S
153
7j Unités dérivées dun usage fréquent en mécanique
155
CHAPITRE II
157
ientre de gravité Définition Détermination du centre de gravite dun corps homogène Équilibre dun corps pesant
158
Lois de la chute des corps
164
La pesanteur agit également sur tous les corps
165
Plan incliné de Galilée Loi des espacos Loi des vitesses Appareil de cours Théorèmes relatifs au plan incliné
168
Machine dAtwood Loi des espaces Loi des vitesses Influence de la masse de la poulie
178
Appareil de Morin Méthode Appareil Loi des espaces Loi des vitesses
186
Autres appareils
193
la pesanteur est une force constante
195
Mouvement des projectiles dans le vide
196
isochronisme des petites oscillations
205
Pendule composé
222
Démonstration de la première loi de la chute des corps
228
Expériences do Biot
237
Comparaison des résultats numériques des différentes mesures de g Valeur
243
Balance de précision Description Méthode des doubles pesées méthode
250
Constitution do la veine recherches de Savait Forme de la veine Dis
256
Théorème de Bernoulli 733
262
Balances dusage courant Romaine Bascule de Quintcnz Bascule
264
Identité de la pesanteur et de lattraction universelle Action dune couche
275
io Variation de g Sx lintérieur du globe
287
Influence de la rotation de la terre sur la chute des corps
302
Influence de la rotation de la terre sur la chute des corps
305
CHAPITRE III
308
no Vernier Vernier rectiligne Pied h becs Coin micrométrique
309
Vernier Vernier rectiligne Pied à becs Coin micrométrique
315
Comparateur
316
u3 De la vis
327
Dépression dans un tube cylindrique Loi de Jurin Expériences
335
n5 Machine à diviser Description Usage Étude de la vis Machines
338
Propriétés générales non essentielles
346
LIVRE II
353
ng Loi de symétrie loi de dérivation
359
Verge tirée dans le sens de sa longueur
393
i4g Enveloppe sphérique pressée différemment sur ses deux faces
397
Loi dHenry Expériences do M Bunsen Degré dexactitude de la
398
i5o Verge cylindrique tordue normalement à laxe
402
i5i Barre prismatique fléchie perpendiculairement à sa longueur
404
i5a Allongement dune verge étirée Lois Expériences de SGravesande
410
i53 Contraction transversale dune verge étirée Théories de Navieret de Poisson
418
i53 Contraction transversale dune verge étirée Théories de Navieret de Poisson
425
Eipérieuces de Savart et do Wertheim
435
Loi des oscillations de torsion
441
i63 Retard effets permanents
447
Ecoulement des solides
453
Dureté
462
Différentes formes de solidité
463
Résistance à la rupture par torsion
469
Adhérence entre deux solides en contact
474
Expériences de Morin
480
i83 Influence du frottement dans quelques machines simples Plan incliné
486
B FROTTEMENT DE ROULEMENT
490
i85 Avantage que présente le roulement substitué au glissement Ponlie de
493
Diverses formes de freins
498
Influence de la position du centre de gravité du frein
501
CHAPITRE VI
504
19a Choc oblique
511
19L Expériences anciennes
513
ig5 Expériences da Despretz de Colladon et Sturm dAimé
519
Expériences de MM Jamin Amaury et Descamps
526
surfaces do niveau
535
ao3 Pression sur une surface à lintérieur dun liquide Pression sur un élément
542
30 Poussée éprouvée par les corps immergés
554
Équilibre des corps flottants v
560
Mesure du poids spécifique dun corps
568
Poids spécifique dun liquide Procédé de la balance hydrostatique Pro
576
Volumètres densimètres
587
2i5 Poids spécifiques des principaux solides et liquides
594
La couche liquide adhérente au solide est seule active
621
ii3 Rôle do la température Expériences de M VVolf
635
21g Élévation de leau contre uno paroi plane
654
i3i Effet dun contact prolongé avec lair
660
Dépression entre deux lames parallèles
673
Aiguille flottant insectes marchant sur leau
679
q ii Mouvement dune goutte de mercure dans leau acidulée
687
Analogie entre la diffusion et la conduction
693
2âo Expériences de Dutrochet
702
Applications Dialyseur de Graham Osmogène de Dubrunfaut
708
Recherches de Poiseuille
711
Écoulement a travers les espaces capillaires
719
Frottement intérieur 75Î
753
Pesanteur de lair
763
Baromètres à glycérine à air
799
Baromètres enregistreurs Baromètre normal à enregistrement photographi
814
Variations du baromètre
820
Extension du principe dArchimède aux gaz Poussée exercée par les
832
Loi de Mariotte
839
Expériences de Pouillet
848
Expériences aux basses pressions Expériences de M SiljestrOm Expé
866
Expériences aux températures élevées
876
Loi de Dalton Formules résumant les lois dHenry et de Dalton Analyse
917
Machines à comprimer lair Machine de compression Pompe à main
951
Vase de Mariotte
960
Fontaine intermittente
971
3i Divers modes de diffusion avec diaphragme
979
Pénétration à travers lo caoutchouc Observation de Mitchcll Expé
991
3ao Pénétration à travers les métaux Expériences de H SainteClaire Deville
997
Pendule simple Cas des petites oscillations Généralisation de la for
1009

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 532 - D'où il paraît qu'un vaisseau plein d'eau est un nouveau principe de mécanique, et une machine nouvelle pour multiplier les forces à tel degré qu'on voudra, puisqu'un homme, par ce moyen, pourra enlever tel fardeau qu'on lui proposera. Et l'on doit admirer qu'il se rencontre en cette machine nouvelle cet ordre constant qui se trouve en toutes les anciennes, savoir le levier, le tour, la vis sans fin, etc., qui est, que le chemin est augmenté en même proportion que la force.
Page 531 - Si un vaisseau plein d'eau (fig. 9), clos de toutes parts, a deux ouvertures, l'une centuple de l'autre : en mettant à chacune un piston qui lui soit juste, un homme poussant le petit piston égalera la force de cent hommes, qui pousseront celui qui est cent fois plus large, et en surmontera quatre-vingt-dix-neuf.
Page 768 - ... suspendu dans le tuyau, se trouvera pareille ou différente dans ces deux situations. Vous voyez déjà sans doute, que cette expérience est décisive de la question, et que, s'il arrive que la hauteur du...
Page 620 - A une même arête liquide n'aboutissent jamais que trois lames, et celles-ci font entre elles des angles égaux. 2° Quand plusieurs arêtes liquides aboutissent à un même point dans l'intérieur du système, ces arêtes sont toujours au nombre de quatre, et forment entre elles, au point dont il s'agit, des angles égaux.
Page 768 - Nature abhorre le vide, et à chercher des expériences qui fassent voir si les effets que l'on attribue à l'horreur du vide, doivent être véritablement attribués à cette horreur du vide ou s'ils doivent l'être à la pesanteur et pression de l'air; car, pour vous ouvrir franchement ma pensée, j'ai peine à croire que la Nature, qui n'est point animée ni sensible, soit susceptible d'horreur, puisque les passions...
Page 768 - Vous voyez déjà , sans doute, que cette expérience est décisive de la question , et que s'il arrive que la hauteur du vif-argent soit moindre au haut qu'au bas de la montagne (comme j'ai beaucoup de raisons pour le croire, quoique tous ceux qui ont médité sur cette matière soient contraires à ce sentiment), il s'ensuivra nécessairement que la pesanteur et pression de l'air est la seule cause de cette suspension du vif-argent, et non pas l'horreur du...
Page 768 - ... et non pas l'horreur du vide, puisqu'il est bien certain qu'il ya beaucoup plus d'air qui pèse sur le pied de la montagne que non pas sur le sommet; au lieu que l'on ne saurait dire que la nature abhorre le vide au pied de la montagne plus que sur le sommet.
Page 131 - La dérivée, par rapport au temps, de la somme des moments des quantités de mouvement...
Page 768 - J'en ai imaginé une qui pourra seule suffire pour nous donner la lumière que nous cherchons si elle peut être exécutée avec justesse. C'est de faire l'expérience ordinaire du vuide plusieurs...
Page 735 - AP,Q2R, sa projection sur un axe quelconque est égale à la somme des projections des côtés du contour sur le même axe.

Bibliographic information