Critique de la représentation: étude sur Fichte

Front Cover
Vrin, 2000 - Philosophy - 333 pages
0 Reviews
Si la philosophie la plus contemporaine s'articule autour de la critique de la représentation et dénonce dans la métaphysique classique la volonté d'unir en un seul concept (celui de "représenter") la multiplicité des dimensions de la pensée, elle tend parfois à négliger le fait que cette assomption de la représentation fut souvent accompagnée de sa remise en question. L'idéalisme allemand est l'un des moments de la crise de la représentation, l'une des figures les plus radicales de sa critique. C'est, sur la base d'une étude de la philosophie de Fichte, ce que cet ouvrage vise à démontrer. En effet, Fichte substitue à la pensée comme représentation (Kant), la pensée comme acte, à la notion de connaissance, celle de savoir, à la notion de figuration, celle de réflexion. Ce modèle de la réflexion a ceci de spécifique que le problème, qui préside à son élaboration n'est pas, comme dans la philosophie classique de la subjectivité, de savoir comment le sujet peut revenir sur lui-même, mais comment le philosophe peut dire ce qu'il dit sans se contredire en le disant. Cette question du statut du discours du philosophe et la nécessité, pour lui, de dégager, dans tout ce qu'il dit, la forme et l'instance de son dire explique les thèmes les plus marquants de la doctrine de la science (acte, savoir et infini), la structure - totalement inédite - de son argumentation et en garantit la cohérence ; cohérence tant entre les différentes versions de la doctrine de la science qu'entre cette doctrine et les disciplines particulières (éthique, droit, religion). Dépasser la dimension traditionnellement spéculaire de la pensée et, pour ce faire, passer de la connaissance au savoir, de la validité objective à la vérité réflexive, de l'objectivation qui limite à la raison qui infinitise, tel est donc le sens de cette philosophie qu'il devient loisible de comparer aux figures les plus actuelles de la critique de la représentation.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

INTRODUCTION
7
LES DIFFÉRENTES FIGURES DE LA RELATION À KANT
17
LANOTIONDERÉFLEXIONETLAQUESTIONDELARÉFÉRENCE
34
ACTE ET SAVOIR
53
LIDENTITÉRÉFLEXIVE
69
LE DÉPASSEMENT DE LA REPRESENTATION
95
LA MISE EN PLACE DU CERCLE DE LA REPRÉSENTATION ET DE
105
LACTIVITÉ INDÉPENDANTE
120
LULTIME VÉRITÉDELA SYNTHÈSE DE LACAUSALITÉ
182
LE MODÈLE DE LA RÉFLEXION
195
LA STRUCTURE DU REPRÉSENTER
205
RÉFLÉCHIR
217
LA SOLUTION DELA PARTIETHÉORIQUE
227
LA PRATIQUE COMME APPROFONDISSEMENT DU MODÈLE
251
LINFINICOMMEPOLLAKÔSLEGOMENON
268
SAVOIR ÉTHIQUE ET INFINI
276

DE LA REPRÉSENTATION À LA RÉFLEXION LACTE IMPLIQUÉ
129
DELA RÉFLEXION À LA REPRÉSENTATION Qui DIT LA NATURE
139
LE LIEN ENTRE REPRÉSENTATION ET RÉFLEXION
151
LA STRUCTURE DU RÉFLÉCHIR ET DU REPRÉSENTER DANS
164
LERREURDEMAÏMONETDEKANT
173
CONCLUSION
309
BIBLIOGRAPHIE
319
INDEX DES NOMS PROPRES
325
Copyright

Common terms and phrases

References to this book

Bibliographic information