Défense des libertés de léglise Gallicane, et de l'Assemblée du clergé de France, tenue en 1682, ou, Réfutation de plusieurs ouvrages, publiés récemment en angleterre, sur l'infaillibilité du Pape

Front Cover
A. Égron, 1817 - France - 441 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

impute faussement à lUniversité de Paris davoir soutenu en 1387
67
Guillaume Durand Evêque de Mende témoin de lopinion du qua torzième Siècle sur linfaillibilité du Pape
69
Opinion du quinzième Siècle
71
Témoignages du Cardiual de Lorraine dune multitude dEvêques et du Pape Adrien VI au seizième Siècle
73
Identité dune lroposition du Pape Adrien VI avec celle que cen sure M Plowden
74
Témoignages des Docteurs les plus fameux et des Universités
77
Objections de M Plowden Passage remarquable de Fénélon
80
Première observation Nombre de Théologiens cités comme Ultra montains naccordent au Pape quune infaillibilité purement nominale
83
Le Cardinal Turrecremata Ibid XXV Denys le Chartreux
85
Le Cardinal Jacobatius Antoine de Rosellis S Antonin
87
Témoignage de Gratien
89
Scconde Observation Les principaux Partisans de linfaillibilité du Pape appartiennent à des Ordres Réguliers
90
Causes qui ont pu contribuer à leur faire adopter cette opinion
91
Degré dautorité des Théologiens Scholastiques selon Melchior Canus
93
XXXJ Remarques ultérieures sur Ouvrage de M Plowden il suppose sans jamais prouver la question
94
LAuteur de la Dissertation anonyme noffre aucun titre propre à motiver la confiance quil cherche a inspirer
97
Marche tortueuse de lAnonyme Son entretien avec feu M lAr chevêque dArles Passage de S François de Sales
100
Altaque indécente contre M de Ferrières
102
La Doctrine du P Buhy injustement censurée par lAnonyme
104
Abus quil fait lune anecdote rapportée par Leydecker
109
Affaire de la franchise du quartier des Ambassadeurs à Rome
110
Frivolité des inductions que tire lAnonyme de la conduite des Evê ques et des Princes François
111
Sa Diatribe contre les Parlemens de France
112
Causes de la convocation de lAssemblée de 1682 Mémoire
121
Les Députés à lAssemblée de 1682 étoient les Représentans légi
128
Lettre encyclique de lAssemblée de 1682
134
Soumission louable du Clergé de France Rigueur outrée dInno
140
Condnite répréhensible de lEvêque et du Chapitre de Pamiers
149
Exposé des Faits
157
Analyse de la Déclaration
163
Ses remarques sur lensemble de la Déclaration portent toutes à faux
169
Aveux importans des Dissertateurs
175
1 Décrets du Concile de Constance Sessions IV et V
178
Méthode sommaire quemploie M Plowden pour se soustraire à lau torité de ce Concile
179
Objections frivoles contre son OEcuménicité
180
Elle est formellement reconnue par le SaintSiége 18 1
183
Examen plus approfondi du Concile dEphèse Saint Cyrille chargé dexécuter le Jugement du Concile tenu à Rome lan 430
194
Le Décret de S Célestin a tous les caractères dun Jugement rendu ex Cathedrá
195
Son exécution est suspendue par la seule convocation du Concile dEphèse Conséquences qui résultent de ce fait
196
Examen judiciaire des deux Lettres de S Cyrille et de Nestorius lune formellement approuvée lautre condamnée par le Pape
199
Sommations Canoniques faites à Nestorius Nouvel examen de sa Doctrine Jngement du Concile
201
On ne peut inférer du texte de la condamnation que les Pères du Concile fussent simplement exécuteurs de la Sentence du Pape
203
Preuves ultérieures dune délibération judiciaire Distinction frap pante du Jugement du Pape et de celui du Concile
204
Confirmation des Articles II et IV de la Déclaration de 1682 par
205
Argumens de lAnonyme
211
Confusion du récit de lAnonyme Rapprochemens artificieux
218
Lettre Dogmatique de S Léon à Flavien Examen quen fait le Con
225
Réponse du Concile et de Marcien à Barsumas et aux Moines Schis
231
Nécessité du consentement de lEglise formellement reconnue
234
Passage de Saint Bernard Exemple des Saints
242
Le quatrième Article et lensemble de la Déclaration établissent
249
La métaphore de lédifice et de son fondement ne peut pas raison
255
Autre passage dInnocent III Le Pape SymmaqueEnnodius
261
Solution fauisse et dangereuse du Cardinal Turrecremata approuvée
267
Supposition chimérique des Actes du sixième Concile imaginée
269
Preuve générale tirée de la pratique des Conciles OEcuméniques Ibid
275
Les préjugés de S Colomban sur le cinquième Coucile ne diminuent
282
Nestorianisme au sixième Siècle Lettre du Pape Hormisdas
288
Controverse de la Rébaptisation Etat de la Question
296
Conséquences générales et particulières qui naissent de cette contro
302
Critique de lAnonyme fondée sur une Traduction infidèle du qua
314
Parallèle de la Doctrine de ces deux Assemblées
324
Vineam Domini Sabaoth Explication de ces Maximes
338
Prétendu désaveu que M Plowden attribue aux Evêques de France
344
Examen du texte de la Lettre des douze Prélats
354
Bulle Auctorem Fidei du Pape Pie VI qui condamne les Actes
361
Epistola Cleri Gallicani Parisiis congregati ad Sanctissimum Domi
400
Breve Innocentii XI XI Apr 1682
410
Edit du mois de Mai 1682 concernant la Déclaration du Clergé
418
Bref dAlexandre VIII du 4 Août 1690
425
1
434

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 42 - Nous déclarons en conséquence que les Rois et les Souverains ne sont soumis à aucune puissance ecclésiastique par l'ordre de Dieu dans les choses temporelles ' ; qu'ils ne peuvent être déposés...
Page 41 - Paul ne peut en rien être altéré ou ébranlé : « que toute personne soit soumise aux puissances supérieures, car il n'ya point de puissance qui ne vienne de Dieu, et c'est lui qui ordonne celles qui sont sur la terre : celui donc qui s'oppose aux puissances résiste à l'ordre de Dieu.
Page 251 - C'est à Pierre qu'il est ordonné premièrement « d'aimer plus que tous les autres apôtres », et ensuite « de paître » et gouverner tout, « et les agneaux et les brebis », et les petits et les mères, et les pasteurs mêmes...
Page 42 - Dieu dans les choses temporelles; qu'ils ne peuvent être déposés directement ni indirectement par l'autorité des chefs de l'Église; que leurs sujets ne peuvent être dispensés de la soumission et de l'obéissance qu'ils leur doivent, ou absous du serment de fidélité; et que cette doctrine, nécessaire pour la tranquillité publique, et non moins avantageuse à l'Église qu'à l'État, doit être inviolablement suivie, comme conforme à la parole de Dieu, à la tradition des saints Pères...
Page 178 - Que la plénitude de puissance que le Saint-Siège apostolique et les successeurs de saint Pierre, vicaires de Jésus-Christ, ont sur les choses spirituelles, est telle...
Page 274 - Eglise éternelle ne peut jamais avoir de fin. Pierre vivra dans ses successeurs; Pierre parlera toujours dans sa chaire : c'est ce que disent les Pères; c'est ce que confirment six cent trente évêques au concile de Chalcédoine l . Jésus-Christ ne parle pas sans effet.
Page 34 - Jésus-Christ nous apprenant lui-même que son royaume n'est pas de ce monde, et, en un autre endroit, qu'il faut rendre à César ce qui appartient à César, et à Dieu ce qui appartient à Dieu.
Page 254 - Je vous ai dit ces choses pendant que je demeure avec vous. 26 Mais le consolateur, l'Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.
Page 250 - Et moi, je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre elle. Et je te donnerai les clefs du royaume des cieux et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux; et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux ». Matt.
Page 41 - Que saint Pierre et ses successeurs, vicaires de Jésus-Christ, et que toute l'Église même, n'ont reçu de puissance de Dieu que sur les choses spirituelles et qui concernent le salut , et non point sur les choses temporelles et civiles, Jésus-Christ nous apprenant lui-même que son royaume n'est point de ce monde...

Bibliographic information