D'exil comme en un long dimanche, Max Elskamp

Front Cover
Renaissance du livre, 2002 - Poetry - 45 pages
0 Reviews
Max Elskamp, loin de la réputation de Maeterlinck, de Verhaeren ou même de Rodenbach, est le plus méconnu des grands poètes du symbolisme en Belgique. Isolé autant par sa vie à Anvers que par ses choix littéraires à contre-courant, il s'est " exilé " dans son propre pays flamand, son œuvre atypique et sa solitude jusqu'à la folie des derniers jours. Pourtant, celui que Mallarmé on Verhaeren ont salué pour son originalité en rupture avec le Parnasse contemporain mérite qu'on s'y attache. Guy Goffette nous en conte la vie avec verve afin de nous inciter à relire une œuvre exempte de la mièvrerie ou de la naïveté populaire dont on l'a taxée ; il nous fait redécouvrir une œuvre à la langue (française !) pure et musicale, à la syntaxe riche et très travaillée.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Section 1
6
Section 2
41
Section 3
48

Common terms and phrases

Bibliographic information