De l'education chretienne des enfans; selon les maximes de l'écriture sainte et les instructions des saints pères de l'église

Front Cover
J. B. Coignard, 1672 - Christian education - 377 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 7 - Afin de la sanctifier en la purifiant dans le baptême de l'eau par la parole de vie ; » Pour la faire paraître devant lui pleine de gloire, n'ayant ni tache, ni ride, ni rien de semblable , mais sainte et sans aucun défaut.
Page 8 - Bap» terne de l'eau , par la parole de vie , j> pour la faire paroître devant lui » pleine de gloire, n'ayant ni tache , » ni ride, ni rien de femblable; mais . » étant fainte& irrépréhenfible. Ainfi >» les maris doivent aimer leurs fem
Page 264 - Celuy qui eft , follicitus eft yt* n'cft point marié , s'occuJitttt mitndi , qttvmo- pe du foin des chofes du Seigneur , & de ce qu'il doit faire pour plaire à Dieu.
Page 157 - ... la pureté incorruptible d'un efprit plein de douceur & de paix; ce qui eft un riche & magnifique ornement foient point interrompues.
Page 254 - Car tout ce qui eft dans le monde , eft , ou concupifcence de la chair , ou concupifcence des yeux , ou orgueil de la vie ; ce qui ne vient point du Pere , mais du monde. Or le monde paflê , & la concupifcence du monde pa'Je avec lui ; mais celui qui fait la volonté de Dieu , demeure éternellement.
Page 26 - Hébreux ; 2«. que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don du ciel, qui Heb-VI-4ont été rendus participants des dons du S.
Page 159 - On fc plaint de ce qu'en ce ficele des filles de dix ans ont plus d'ambition & de vanité , que d'autres n'en avoient autrefois à trente. On ne peut fouffrir qu'elles recherchent d'eftre veiies,& d'eftre cajollées.
Page 215 - ciup. lien , cette corruption qui fait que « "' l'on aime ceux que les loix publiques « » condamnent; qu'on approuve ceux ,, qu'elles méprifent ; qu'on releve un » art & unemploy, en mefme temps » qu'on note d'infamie ceux qui s'y
Page 264 - Mais celui qui efl marié s'occupe du foin des chofes du monde & de ce qu'il doit faire pour plaire à fa femme* 6- aiitjl il fé trouve partagé.

Bibliographic information