De l'organisation du travail dans les prisons cellulaires belges

Front Cover
A. Picard, 1889 - Convict labor - 18 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 6 - Sans le travail, la cellule deviendrait un véritable instrument de torture et une cause de démoralisation... Le nouveau règlement cherche à développer les travaux en régie pour le compte des administrations publiques... En vue d'épargner aux ouvriers jusqu'à l'apparence d'une concurrence dangereuse ou abusive, on a exprimé le vœu (1) de voir les détenus occupés de préférence aux industries nouvelles et étrangères à notre pays. L'administration cherchera à donner satisfaction à...
Page 6 - ... à introduire dans les prisons des fabrications étrangères et elle se prêtera avec une entière bienveillance aux expériences nécessaires. Il ne faut pas se dissimuler cependant que l'infériorité du travail pénitentiaire rend déjà très difficile l'exercice des professions les plus usuelles et ne semble guère de nature à favoriser l'essai d'industries, pour lesquelles l'habileté et la régularité de la main-d'œuvre sont les conditions essentielles de succès. Pour indemniser les...
Page 6 - Devoldcr, alors ministre de la justice, s'exprimait ainsi : « Le travail constituant à la fois un élément de la peine et le plus puissant moyen d'amendement, l'État est tenu de ne rien négliger pour assurer le fonctionnement de cette partie importante de l'organisation pénitentiaire. Sans le travail, la cellule deviendrait un véritable instrument de torture et une cause de démoralisation... Le nouveau règlement cherche à développer les travaux en régie pour le compte des administrations...
Page 16 - ... de surveillance composé de notables de la ville, de professeurs de l'Université s'assemble fréquemment et délègue à l'un ou à plusieurs de ses membres le droit d'inspecter la prison. Muni d'une clef spéciale, le membre du Conseil avec lequel je visitais la maison, ouvrit devant moi une boite aux lettres dans laquelle le condamné, en se rendant chaque jour à la promenade, peut déposer les communications qu'il désire adresser au Conseil en dehors du Directeur. Tout est combiné pour...
Page 14 - On peut en effet s'appuyer sur l'expérience de plus d'un quart de siècle en faveur du système suivi à Louvain et à Saint-Gilles. En résumé, il nous paraît prouvé que le régime cellulaire pratiqué dans les deux prisons modèles de la Belgique, comporte une organisation régulière du travail et, sans compromettre la santé des internés, permet d'obtenir des résultats moraux que l'on ne peut attendre des prisons communes. Il faut seulement veiller au choix du personnel chargé d'être...
Page 5 - Jusqu'à ces dernières années, le travail des prisonniers donnait lieu, en Belgique, à de nombreuses critiques. Effectué le plus habituellement à l'entreprise, il pouvait faire concurrence aux ouvriers de quelques petits centres de population...
Page 10 - Les travaux de la cuisino, de la paneterie, de la buanderie, sont combinés avec le système d'isolement permanent. Un seul condamné reste auprès du chef de service, les autres aides sont conduits dans des locaux séparés où ils épluchent les légumes, coupent le pain, lavent le linge, etc. Le soir et aux heures des repas, on les réintègre dans leurs cellules. Les mouvements effectués au dehors de la cellule ne peuvent d'ailleurs être exécutés qu'avec le capuchon de toile rabattu sur la...
Page 12 - A. Voisin. Qu'il nous suffise de dire que nous avons conversé avec des prisonniers comptant, 10, 15, 20 années de réclusion cellulaire et que leur état physique ou moral ne se ressentait point de ce genre de vie (2). Quant aux critiques de détail formulées par M. Mattos elles ne nous paraissent point fondées ; soit à Louvain, soit à Saint-Gilles l'accès d'aucune cellule ne nous a été refusé; l'isolement est partout aussi complet que possible et les communications restent à l'état d'exception....
Page 16 - Bien de plus curieux que le pénitentier de Louvain. Au dehors, on le prendrait pour une grande usine, une immense manufacture : tout autour on entend le bourdonnement d'une ruche laborieuse ; franchissez le seuil : faites-vous ouvrir les portes : chaque cellule présente l'aspect d'un fragment d'atelier. Vous vous trouvez en face d'un établi ou d'un tour. L'administration ne se borne pas à faire exécuter les travaux faciles en...
Page 17 - ... le travail libre une concurrence dont il puisse, légitimement se plaindre. Il doit aussi, autant que possible être pour eux un apprentissage. A ce dernier point de vue, il n'ya pas, comme au précédent, à se préoccuper des réclamations et des plaintes de certains travailleurs libres. On sait qu'il est de mode dans un certain monde ouvrier de voir de mauvais œil la formation d'apprentis pour le recrutement du personnel. On voit en eux de futurs concurrents . possibles et l'on n'en veut...

Bibliographic information