Defense de Sebastopol, Volume 1, Part 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 13 - Manifeste du 11 juin de la présente année, Nous avons fait connaître à Nos fidèles et bien-aimés sujets les motifs qui Nous ont mis dans l'obligation de réclamer de la Porte Ottomane des garanties inviolables en faveur des droits sacrés de l'Eglise Orthodoxe. Nous leur avions annoncé également que tous Nos efforts
Page 11 - place à un nouvel Empire arabe; il devient presque fastidieux de donner les preuves de cette vérité. Au contraire, le principe fondamental de la politique de notre Auguste Maître a toujours été de maintenir aussi longtemps que possible le statu quo actuel de l'Orient.
Page 9 - Pour peu que nous admettions un principe si absolu, il nous faudrait déchirer de nos propres mains le traité de Kaïnardji, comme tous ceux qui le confirment, et abandonner volontairement le droit qu'ils nous ont conféré de veiller à ce que le culte Grec soit efficacement protégé en Turquie. Est-ce là ce que veut la Porte? at-elle
Page 3 - Kaïnardji, confirmé par les transactions solennelles conclues postérieurement avec la Porte - Ottomane, ces soins et cette sollicitude ont toujours eu pour but de garantir les droits de l'Eglise Orthodoxe. Mais, à Notre profonde affliction, malgré tous Nos efforts pour défendre l'intégrité des droits et privilèges de Notre Eglise Orthodoxe,
Page 14 - se joindront aux ferventes prières que Nous adressons au Très-Haut, afin que Sa Main daigne bénir Nos armes dans la sainte et juste cause qui a trouvé de tout temps d'ardents défenseurs dans Nos pieux ancêtres. «In te, Domine, speravi: non confundar in
Page 12 - sont, M r , les considérations que vous êtes chargé de faire valoir auprès du Gouvernement , en portant à sa connaissance, par la présente dépêche les résolutions et les intentions de Sa Majesté l'Empereur. Recevez, Mr., etc. Signé: NESSELRODE.
Page 7 - résolutions qu'en avait fait dépendre l'Empereur. En conséquence, Sa Majesté Impériale vient d'envoyer au corps de nos troupes, stationné en ce moment en Bessarabie, l'ordre de passer la frontière pour occuper les Principautés. Elles y entrent, non pour faire à la Porte une guerre offensive que nous éviterons au contraire de tout notre pouvoir aussi longtemps qu'elle ne nous y forcera point, mais
Page 11 - l'a voulu et le veut encore, parceque tel est en définitif l'intérêt bien entendu de la Russie, déjà trop vaste pour avoir besoin d'une extension de territoire; parceque prospère, paisible,
Page 9 - transactions antérieures. En effet, si le Gouvernement Ottoman juge contraire à son indépendance et à ses droits de Souveraineté tout engagement diplomatique quelconque, même sous forme de simple note, dans lequel il s'agirait de stipuler avec un Gouvernement étranger pour la religion et les
Page 8 - chef du corps d'occupation, a été chargé de publier à son entrée dans les deux Provinces. nous jette, en poussant les choses à l'extrême, en nous refusant toute satisfaction légitime, en ne répondant par aucune concession quelconque à toutes celles que le prince Menchikow avait faites successivement sur la forme comme sur le fond originaire de nos propositions, ne nous laisse plus d'autre parti à prendre.

Bibliographic information