Der Feldzug von 1796 in Italien: hinterlassenes Werk

Front Cover
Dümmler, 1889 - 288 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 12 - Soldats! vous êtes nus, mal nourris; le Gouvernement vous doit beaucoup, il ne peut rien vous donner. Votre patience, le courage que vous montrez au milieu de ces rochers, sont admirables; mais ils ne vous procurent aucune gloire, aucun éclat ne rejaillit sur vous. Je veux vous conduire dans les plus fertiles plaines du monde. De riches provinces, de grandes villes seront en votre pouvoir ; vous y trouverez honneur, gloire et richesses. Soldats d'Italie ! manqueriez-vous de courage ou de constance?
Page 50 - Lombardie, et, avant un mois, j'espère être sur les montagnes du Tyrol , trouver l'armée du Rhin, et porter de concert la guerre dans la Bavière.
Page 50 - En attendant, je marche demain sur Beaulieu , je l'oblige à repasser le Pô , je le passe immédiatement après ; je m'empare de toute la Lombardie, et, avant un mois, j'espère...
Page 94 - Vienne pourrait envoyer. Vous paraissez désireux, citoyen général, de continuer à conduire toute la suite des opérations militaires de la campagne actuelle en Italie : le directoire a mûrement réfléchi sur cette proposition, et la confiance qu'il a dans vos talens et votre zèle républicain , ont décidé cette question en faveur de l'affirmative. Le général en chef Kellermann restera à Chambéry et fera occuper seulement les places qui doivent nous être remises par le traité de paix.
Page 37 - Les divisions de chaque armée eussent eu le temps d'arriver à ces deux points de rassemblement, avant que l'armée française eût pu les y attaquer. Lorsque vous êtes chassé dune. première position , il faut rallier vos colonnes assez en arrière pour que l'ennemi ne puisse les prévenir; car ce qui peut -vous arriver de plus fâcheux , c'est que vos colonnes soient attaquées isolément avant leur réunion.
Page 155 - Trieste et de ruiner tous les éta» blissemens de Votre Majesté sur l'Adriatique. » Jusqu'ici j'ai été retenu dans l'exécution de ce »plan, par l'espérance de ne pas accroître le » nombre des victimes innocentes de la guerre. » Je désire que Votre Majesté soit sensible aux » malheurs qui menacent ses sujets, et rende le » repos et la tranquillité au monde. » Je suis avec respect, de Votre Majesté, etc.
Page 64 - Parvenus au milieu du lit, les soldats francais aperçoivent que le côté opposé, loin d'offrir autant de profondeur que l'autre, pouvait presque se passer à pied sec; aussitôt une nuée de tirailleurs se glisse en bas du pont, et avec autant d'intelligence que de courage se jette sur l'ennemi pour faciliter la marche de la colonne. Ainsi favorisée, celle-ci redouble d'ardeur et de confiance, se précipite au pas de charge sur le pont , le franchit à la course, aborde et culbute dans un instant...
Page 187 - Alors les officiers et les soldats devinent l'intention de leur général : il veut tourner la position de Caldiero, qu'il n'a pu enlever de front; il porte son champ de bataille sur des chaussées entourées de vastes marais où le nombre ne pourra rien , mais où le courage des têtes de colonne décidera de tout.
Page 255 - Correspondance de l'armée d'Italie. d'Italie, vous mettra en état, après l'expédition de Rome, de déboucher hors du Tyrol avec supériorité, et nous ordonnerons à cette époque au général Moreau de passer le Rhin et de combiner ses manœuvres avec les vôtres. Le général Hoche, à la tête de l'armée de Sambreet-Meuse, occupera vers la Franconie une partie des ennemis et bloquera les places du Rhin (1).
Page 154 - Parmi les dispositions que nous avons adoptées pour tirer parti de nos avantage, et les rendre décisifs en . faveur de la république, dont les intérêts tendent tous ' à la paix, la première est de signifier a l'empereur que, s'il ne consent...

Bibliographic information