Des causes du dépérissement des forêts: et des moyens pratiques les plus simples et les plus économiuqes pour les régénérer promptement; avec des instructions sur les divers terreins propres à chaque espéce d'arbre, suivis de réflexions sur les plantations particulières

Front Cover
1806 - 64 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 58 - ... prononcé relativement aux arbres plantés sur les grandes routes nationales, nul ne pourra s'approprier lesdits arbres et les abattre : leurs fruits seulement , les bois morts , appartiendront aux propriétaires riverains. Il en sera de même des émondages , quand il sera utile d'en faire ; ce qui ne pourra avoir lieu que de l'agrément des corps administratifs, à la charge par lesdits riverains d'entretenir lesdits arbres et de remplacer les morts. 19. Il est dérogé aux lois antérieures...
Page 39 - ... à attendre plus longtems, et il vaudroit infiniment mieux garder du bois de service dans des magasins , que de le laisser sur pied dans les forêts, où il ne peut manquer de s'altérer , après un certain âge. Dans quelques provinces maritimes du royaume , comme dans la Bretagne, près d'Ancenis, il ya des terrains de communes qui n'ont jamais été cultivés, et qui, sans être en nature de bois , sont couverts d'une infinité de plantes inutiles , comme...
Page 9 - L'Observateur forestier, ou observations sur l'ordonnance de 1669. comme cause principale du dépérissement des Forêts, et sur les moyens pratiques de les améliorer ; avec des réflexions sur les Plantations particulières, adr.
Page 58 - Jusqu'à ce qu'il ait été prononcé relativement aux arbres plantés sur les grandes routes nationales, nul ne pourra s'approprier lesdits arbres et les abattre : leurs fruits seulement, les bois morts appartiendront aux propriétaires riverains ; il en sera de même des émondages quand il sera utile d'en faire, ce qui ne pourra avoir lieu que de l'agrément des corps administratifs, à la charge par lesdits riverains d'entretenir...
Page 32 - A l'égard des baliveaux à réferver fur chaque coupe périodique des bois des différens âges , pour en fixer le nombre , il faut partir d'un point conftant^ qui eft qu'un terrein, d'une étendue déterminée, ne peut produire qu'une certaine quantité de beaux arbres.

Bibliographic information