Des modes et des convictions

Front Cover
Fayard, Jan 8, 1992 - Social Science - 252 pages
0 Reviews
" Mon effort a tendu à dégager, à travers la gangue des modes qui suscitent tellement d'emballements pour des hommes ou des idéologies dont on se détourne aussi vite qu'on y a adhéré, quelques principes avec lesquels on ne transige pas.

Pour y parvenir, j'ai tenté d'y voir plus clair. La comédie qui, trop souvent, se joue sur le théâtre de la vie publique, doit céder la place à l'authenticité. Le courage de dire ce qu'on croit vrai ne nourrit pas un plaisir amer et destructeur, mais suscite des convictions fortes: ce ne sont pas de simples modes, elles ne passeront pas comme elles.

Depuis des millénaires, on parle de liberté et de justice. On en parlera toujours, malgré les déceptions et les reculs. Demeurons stables dans nos croyances, ne tentons pas d'être à la mode. Ne perdons pas l'espoir: nos concitoyens se lassent du clinquant, du versatile, du superficiel; convainquons-les que, malgré les changements du monde auxquels ils doivent s'adapter, il est des valeurs permanentes auxquelles s'attacher.

Dans notre pays comme déboussolé, nous vivons une période où les engouements de l'opinion changent tellement vite que chacun s'interroge, cherchant ses repères perdus. Le trouble étreint les esprits, et le doute: qui, croire, croire en quoi? Si la politique a un sens et une dignité, il lui revient de répondre à ces questions.

Réponses provisoires, car nul ne peut prévoir ce que seront les aspirations de nos concitoyens et les besoins de notre pays dans dix ans? Réponses indispensables, cependant. La politique n'est pas du domaine de l'éternel, elle ne peut pas prétendre y viser. Mais la modestie ne doit pas lui interdire l'ambition d'anticiper l'avenir, ni le courage de le bâtir. Faute de quoi, notre action n'aurait aucun sens, elle serait sans valeur. "

Edouard Balladur

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

About the author (1992)

Ancien collaborateur de Georges Pompidou à l’Élysée, Premier ministre de la deuxième cohabitation sous François Mitterrand, ancien président de la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, Édouard Balladur a été chargé par Nicolas Sarkozy de présider une commission de sages chargés d’étudier une réforme des institutions de la Ve République puis d’étudier les grandes lignes d’une réforme des collectivités locales et de la création d’un Grand Paris.
Il a notamment publié chez Fayard Jeanne d’Arc et la France, Des modes et des convictions, Douze lettres aux Français trop tranquilles, un Dictionnaire de la réforme, La Fin de l’illusion jacobine, Machiavel en démocratie, L’Europe autrement, Pour une Union occidentale entre l’Europe et les États-Unis ainsi que de ses deux rapports.

Bibliographic information