Des origines féodales dans les Alpes occidentales

Couverture
Impr. royale, 1865 - 596 pages
Analyse: Ouvrage considérable faisant suite à l'étude historique de la région alpine intitulée Montmélian et les Alpes, également publiée par Léon Ménabréa dans les Mém. de l'Acad. de Savoie, t. XVIII. La société féodale en Savoie comptait une trentaine de feudataires au XIe siècle : au premier rang, les évêques puis archevêques de Tarentaise, les évêques de Genève, les évêques de Maurienne, les comtes de Maurienne (famille noble à l'origine de la future Maison de Savoie), les comtes de Genève (qui contrôlent la cité de Genève et le pagus Genevensis), les barons de Faucigny ; en second ordre, les vicomtes de La Chambre, de Briançon, de Chambéry, les sires de Viry, de Chevron, de Miolans, de Montmayeur, de Menthon, de la Rochette, de Compey, de Sales, de Sallenove, de Beaufort, de Lucinges, d'Allinges, les évêques de Belley, etc. Les petits feudataires s'effacent peu à peu au profit de la Maison de Savoie. La liste complète de la noblesse savoyarde se trouve dans l'Armorial et nobiliaire de Savoie.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

De très nombreux détails "oubliés" depuis,
ce qui en fait un ouvrage remarquable pour cette période féodale,
" un puits de science " sans fond

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques