Des poèmes latins attribués à saint Bernard

Front Cover
C. Klincksieck, 1890 - Latin poetry, Medieval and modern - 102 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 26 - Quo Caesar abiit celsus imperio? Vel Dives splendidus totus in prandio? Die ubi Tullius—' Still singing, he took Dan's hand and wheeled him round to face Una as she came out of the gate. It shut behind her, at the same time as Puck threw the memorymagicking Oak, Ash, and Thorn leaves over their heads. 'Well, you are jolly late,' said Una. 'Couldn't you get away before?
Page 88 - AVE, maris Stella, Dei Mater aima, Atque semper virgo, Felix cœli porta. Sumens illud Ave Gabriélis ore, Funda nos in pace, Mutans Hevae nomen.
Page 64 - L'inspiration en est pieuse, d'une piété vive et soutenue; mais, ce qui fait le mérite d'un poème, l'invention, le charme du style, le judicieux emploi des figures, tout cela manque dans cette amplification mystique.
Page 97 - ... de fabrique étrangère, indignes, pour la plupart, de voir le jour. Le vrai saint Bernard n'était pas seulement un homme d'un esprit supérieur ; c'était encore un écrivain, qui s'était fait, en lisant beaucoup, une langue personnelle ; en lisant Sénèque non moins peut-être que saint Jérôme et saint Augustin. Cette langue n'est pas, à la vérité, sans défauts ; il ya de la rudesse et de l'enflure ; mais toujours on y reconnaît l'intention, toujours on y constate l'expérience littéraire....
Page 57 - L'intérêt que cette poésie tire du nom de son auteur, et le rapport qu'elle offre avec le sujet de notre débat, m'engagent à la publier : Lamentatio beate Marie ad crucem '. Crus, de te volo conqueri : Quid est quod in te reperi Fructum non tibi debitum...
Page 57 - Virgo, tibi respondeo, Tibi cui totum debeo Meorum decus palmitum. De tuo flore fulgeo, De tuo fructu gaudeo Redditura depositum; Dulce pondus sustineo, Dulcem fructum possideo, Mundo non tibi genitum.
Page 76 - Si est dolor sicut quo crucior. Ad te clamo qui pro te morior. Vide pœnas quibus alïicior, Vide clavos quibus confodior.
Page 26 - They found themselves at the little locked gates of the wood. ' Quo Caesar abiit celsus imperio? Vel Dives splendidus totus in prandio? Die ubi Tullius— ' Still singing, he took Dan's hand and wheeled him round to face Una as she came out of the gate. It shut behind her, at the...
Page 65 - S. Bernard, quoique tardive, avait eu une fortune telle que Horstius, en 1641, n'avait admis que celui-là comme authentique, et que Mabillon, sans avoir appris rien de sûr à son sujet, n'avait pas cru pouvoir l'exclure de son édition, Hauréau ajoute: 'Nous croyons être en mesure de prouver qu'ayant acquis une si parfaite connaissance du style propre à l'abbé de Clairvaux, Mabillon a judicieusement pensé qu'un tel écrivain ne devait pas être considéré comme l'auteur certain d'un si méchant...

Bibliographic information