Description nautique des côtes de l'Afrique occidentale comprises entre le Sénégal et l'équateur ...: Appendice ...

Front Cover
Robiquet, 1848 - Transportation - 373 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 185 - Ce cap a vingt mètres d'élévation ; il est escarpé, d'un accès difficile, composé de roches calcaires où l'on trouve des cristaux de carbonate et de phosphate de chaux...
Page 201 - S. dans le premier cas, et par une zone de calmes, d'orages et de brises variables dans le second; ce qui explique tout naturellement la lenteur des traversées pour remonter le golfe du S.
Page 131 - Pawrey, Guigliou, et ne désignent d'ailleurs qu'une demi-douzaine de villages sans importance, espacés entre Quitta et le village assez considérable de Petit-Popo.
Page 79 - La rivière de Gallinas est renommée comme foyer actif de traite de noirs; c'est sur ses rives et non loin de son embouchure que le négrier espagnol Pedro Blanco cache ses cargaisons humaines dans des barracons ou hangars, pour les entasser ensuite sur des navires, fins voiliers, qui les embarquent et disparaissent en moins d'une nuit. Excepté à l'époque...
Page 79 - Blanco cache ses cargaisons humaines dans des barracons ou hangars, pour les entasser ensuite sur des navires , fins voiliers , qui les embarquent et disparaissent en moins d'une nuit. Excepté à l'époque des ras de marée , la barre n'est pas difficile à franchir en veillant les embellies, mais elle n'est accessible qu'à des caboteurs ou des embarcations ; la rivière, après plusieurs sinuosités, remonte dans l'intérieur à travers des bois où le négrier Pedro Blanco cache ses esclaves,...
Page 134 - Après Badagry, la côte, basse et marécageuse, ne présente plus de groupes de cases qui méritent le nom de village; toujours barrée par une ceinture de brisants d'un accès difficile, elle n'offre qu'une ligne uniforme de verdure, dont le gisement, droit et régulier, ne cesse qu'à l'entrée de Lagos ou du lac Cradou, nommé Osa par les naturels.
Page 48 - ... îles les unes des autres circule un courant violent, assujetti aux variations régulières des marées , et qui fait de ces îles autant de dépôts d'alluvion auxquels la mer a mêlé ses sables ; couvertes de bois et de palmiers, elles annoncent presque toutes une grande richesse de végétation; mais, au large, c'est une ceinture de récifs qui défend les approches de l'archipel ; en dedans de cette lisière, ce sont des...
Page 204 - ... non moins singulier est le lit de courant contraire qui roule ses eaux de l'est à l'ouest, c'est-à-dire avec une direction parallèle et opposée à celle du courant général de Guinée dans toute la zone qui commence à peu près à l'équateur et se prolonge au delà dans l'hémisphère austral.
Page 201 - Esquille gtncraledt l'Afrique, éd. de p. i3o. monter le golfe du sud au nord avant le mois de juin, et leur rapidité pour effectuer la même route après cette époque. — Une loi tout aussi uniforme est la corrélation qui existe entre la marche du soleil et celle des hivernages : à l'époque où le soleil entre dans le signe du Bélier, les tornades commencent à se faire sentir dans le golfe de Biafra, où il darde alors ses feux zénithaux avec une force torréfiante; à mesure qu'il s'avance...
Page 204 - Guinée aidé par l'action du courant général de ce golfe, par des vents d« nordest jusqu'à la côte des Graines, par des brises alternatives de terre et du large ou du sud-ouest. Sur le reste des côtes, on aura presque continuellement vent et courant pour soi, de novembre en avril; on ne sera donc guère contrarié pendant cette saison et le long du littoral, que par les harmattans contre lesquels il faut louvoyer plus ou moins longtemps pour s'élever dans l'est. De...

Bibliographic information